Le personnel d'ABB Sécheron propose des pistes jugées solides

Le personnel d'ABB Sécheron a proposé vendredi à sa direction plusieurs pistes afin que le ...
Le personnel d'ABB Sécheron propose des pistes jugées solides

Le personnel d'ABB Sécheron propose des pistes jugées solides

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

Le personnel d'ABB Sécheron a proposé vendredi à sa direction plusieurs pistes afin que le site genevois menacé soit reconverti en pôle d'excellence. L'objectif est de sauver les 150 emplois qui sont en jeu.

Au terme de la période de consultation prévue, le personnel d'ABB Sécheron a remis à la direction d'ABB 'une expertise détaillée et solide sur l'avenir du site'. Il compte reconvertir le site genevois en pôle d'excellence en se concentrant sur des activités à haute valeur ajoutée. Actuellement, 150 des 200 emplois sont menacés.

Le personnel a remis un rapport qui propose un plan d'action en trois volets, avec des 'pistes solides et innovantes'. La première proposition est une planification de la délocalisation de la production en trois ans au lieu de 18 mois. Ce délai supplémentaire est notamment nécessaire pour reconvertir les employés.

Projet économiquement viable

Le personnel entend développer durant ces trois années de nouvelles activités à forte valeur ajoutée autour des transformateurs et des services. Il propose également le développement de projets en lien avec la 'mobilité 4.0', autour notamment de l'automatisation des transports. Enfin, il préconise la création de spin-offs qui reprendraient les projets desquels ABB souhaite de désinvestir.

'Ce projet concocté par des experts est économiquement viable et technologiquement intéressant. Nous sommes persuadés qu'une grande partie de la production peut être maintenue à Genève et qu'en développant de nouvelles technologies personne ne perdra son emploi', a déclaré à l'ats Alessandro Pelizzari, secrétaire régional d'Unia Genève.

L'Etat de Genève a annoncé de son côté, dans un communiqué, 's'engager à mettre à disposition ses compétences et son réseau pour assurer le développement d'un pôle d'excellence dédié à la mobilité électrique durable orienté vers les nouvelles technologies'.

Dans son plan annoncé mi-novembre, le groupe zurichois prévoyait la délocalisation de la quasi-totalité de la production d'ABB Sécheron vers la Pologne. La direction d'ABB devra se prononcer sur les propositions du personnel au plus tard mi-janvier.

/ATS