Le prochain patron de Toyota veut accélérer dans l'électrique

Le futur chef de Toyota, Koji Sato, a déclaré lundi qu'il comptait accélérer le développement ...
Le prochain patron de Toyota veut accélérer dans l'électrique

Le prochain patron de Toyota veut accélérer dans l'électrique

Photo: KEYSTONE/EPA/STEPHANIE LECOCQ

Le futur chef de Toyota, Koji Sato, a déclaré lundi qu'il comptait accélérer le développement du groupe dans le segment électrique, estimant que le géant automobile japonais avait un 'problème de communication' sur sa stratégie en la matière jusqu'à présent.

'Nous voulons rester à l'écoute des clients du monde entier et leur offrir diverses options', mais 'dans cette approche multi-directionnelle, les véhicules électriques à batterie sont aussi une importante option', a déclaré M. Sato lors d'une conférence de presse à Tokyo, où il a présenté sa future équipe de direction.

Sous la houlette de son patron ortant, Akio Toyoda, le groupe avait semblé se lancer presque à contrecoeur dans l'électrique, soulignant notamment les coûts élevés dans ce segment et doutant de son potentiel pour le marché automobile de masse, ce qui lui a valu de nombreuses critiques.

M. Toyoda a annoncé fin janvier par surprise qu'il passerait le relais à Koji Sato, l'un de ses lieutenants, à compter du 1er avril. Le petit-fils du fondateur du groupe va cependant garder un rôle de supervision en prenant la présidence du conseil d'administration.

Le numéro un mondial de l'automobile s'est fixé fin 2021 pour objectif de vendre 3,5 millions de véhicules électriques par an d'ici 2030, mais il part de très loin: en 2022, ses ventes dans ce segment (en incluant ses voitures roulant à l'hydrogène) ont représenté à peine plus de 28.000 unités pour ses marques Toyota et Lexus.

'La moitié du problème venait de la communication. Nous pouvons faire mieux', a assuré lundi M. Sato en réponse à une question sur les raisons de la 'lenteur' de Toyota dans l'électrique.

'Tout en faisant des efforts pour économiser de l'énergie (via les véhicules hybrides, ndlr), à moyen ou long terme, nous allons encourager une bascule vers les véhicules électriques', a-t-il ajouté.

Lexus, la marque haut de gamme dont M. Sato était le patron jusqu'à présent, sera aux avant-postes de cette transition du groupe.

La prochaine génération de voitures électriques de Lexus sera développée d'ici 2026, 'en optimisant tous les éléments, de la batterie à la plateforme en passant par la façon dont une voiture est produite, tout en élargissant notre gamme actuelle', a expliqué M. Sato.

Il a promis davantage de détails sur la future plateforme électrique du groupe après sa prise de fonction en avril.

/ATS
 

Actualités suivantes