Le tunnel du Grand-St-Bernard devrait rouvrir le 15 janvier

Le tunnel du Grand-Saint-Bernard devrait rouvrir le 15 janvier 2018. Fermé au trafic depuis ...
Le tunnel du Grand-St-Bernard devrait rouvrir le 15 janvier

Le tunnel du Grand-St-Bernard devrait rouvrir le 15 janvier

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le tunnel du Grand-Saint-Bernard devrait rouvrir le 15 janvier 2018. Fermé au trafic depuis le 21 septembre en raison de l'effondrement d'une poutrelle de dalle de ventilation côté italien, les travaux seraient 'imminents'.

Prévue le 30 novembre, la réouverture probable du tunnel du Grand-Saint-Bernard a été repoussée au 15 janvier 2018. La date ne sera confirmée qu'à partir du début des travaux. Ces derniers seraient 'imminents, selon nos contacts en Italie, mais nous restons prudents', a indiqué vendredi devant la presse Olivier Français, président de Tunnel du Grand-Saint-Bernard SA (TGSB SA).

Les travaux devraient durer 30 à 40 jours. Mais il s'agit là d'une information non officielle, a précisé Olivier Français. Car côté suisse, on ne connaît pas pour l'heure l'entreprise engagée pour réaliser les travaux.

Il s'agira de reconstruire la dalle de ventilation sur 127 mètres et de renforcer provisoirement pour deux ans les poutres sur 1500 mètres. 'Le coût des travaux sera conséquent', a précisé Olivier Français. Les dernières estimations indiquent 1,2 à 1,5 million de francs qui seront assumés par la société italienne SITRASB SpA.

Perte économique

Si le tunnel rouvre le 15 janvier, la perte d'encaissement pour TGSB SA se montera à 2,5 millions de francs. Elle sera de 6 millions environ pour l'ensemble du tunnel, côté italien compris.

C'est également une perte économique régionale importante des deux côtés de la frontière, notamment pour les commerces et les usagers, a déploré Olivier Français. Certains ont confié leur désarroi à la presse.

Chômage technique

Les salaires des 35 employés de TGSB SA sont garantis jusqu'à la fin décembre. Au-delà, la direction sera contrainte d'introduire des mesures de chômage technique.

Si tel était le cas, le conseil d'administration de l'entreprise s'est engagé à compenser la différence de salaires aux employés, 'leur évitant ainsi de se retrouver dans une situation financière difficile'.

Poutrelle de 300 kilos

La rupture de la poutrelle de la dalle de ventilation de quelque 300 kilos a eu lieu le 21 septembre en début de matinée, juste avant le passage d'une voiture. La vidéo, que la presse a pu visionner, montre la gravité de l'incident et la chance qu'il n'ait pas eu de plus graves conséquences.

Rapidement, une première proposition de réparation a été émise par les experts suisses. Les Italiens ont par la suite avancé leur propre solution qui a été finalisée le 23 octobre et a dû être avalisée par l'instance compétente.

Une première

'Notre législation sur les marchés publics aurait permis d'engager les travaux immédiatement. En Italie, c'est plus complexe. Et puis nos procédures au niveau technique sont plus dynamiques que celles de Rome', a estimé Olivier Français.

Pour des raisons de sécurité, il est impossible d'ouvrir partiellement le tunnel avec une circulation alternée par exemple. C'est la première fois de son histoire que le Grand-Saint-Bernard est ainsi interdit au trafic, sans possibilité de se rabattre sur le col, fermé lui aussi depuis le 4 novembre dernier.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus