Les CFF ont baptisé le premier des 29 nouveaux trains Giruno

Les CFF ont baptisé jeudi à Bellinzone le premier des 29 nouveaux trains Giruno qui circuleront ...
Les CFF ont baptisé le premier des 29 nouveaux trains Giruno

Les CFF ont baptisé jeudi à Bellinzone le premier des 29 nouveaux trains Giruno qui circuleront bientôt entre la Suisse alémanique, le Tessin et l'Italie. Il a été nommé symboliquement 'San Gottardo'.

'Le train Giruno symbolise la mobilité de demain, à un moment historique où le débat sur le changement climatique a entraîné une forte augmentation de la demande en trafic voyageurs international au premier semestre 2019', ont communiqué jeudi les CFF. Une 'opportunité' que l'ex-régie fédérale a bien l'intention de saisir.

L'introduction progressive des Giruno - nommés ainsi à partir du mot romanche qui désigne la buse variable - sur l'axe nord-sud commencera en décembre 2019 et s'achèvera une année plus tard, en même temps que la mise en service du tunnel de base du Ceneri. Les nouveaux trains relieront dans un premier temps Bâle et Zurich au Tessin, puis à Milan à partir du printemps 2020.

Temps de parcours réduits

Grâce au nouveau tunnel creusé entre Camorino (TI) et Vezia (TI), dans le prolongement sud de celui du Gothard, les temps de parcours seront raccourcis de 15 minutes, et le nombre de trains voyageurs passera de 50 à 60 par jour. A l'horizon 2021, l'objectif est de relier Zurich à Milan en environ trois heures (contre trois heures quarante aujourd'hui) et de proposer de nouvelles liaisons vers Gênes et Bologne. La liaison directe pour Venise est également confirmée.

Le trafic national en bénéficiera également: le Ceneri permettra par exemple de diviser par deux la durée des trajets entre Lugano et Bellinzone (15 minutes au lieu de 30) et entre Locarno et Lugano (30 au lieu de 60). La liaison directe entre la Suisse alémanique et Locarno sera par ailleurs rétablie.

Jusqu'à 250 km/h

Fabriqués par l'entreprise thurgovienne Stadler Rail, les Giruno peuvent rouler jusqu'à 250 km/h et offrent 810 places assises en composition double. Ils disposent aussi d'un plancher surbaissé adapté aux différentes hauteurs de quai en Suisse, en Autriche, en Italie et en Allemagne.

Ils sont équipés de prises électriques à toutes les places et de toilettes séparées pour les femmes et les hommes. Selon les CFF, ils vont en outre au-delà des dispositions de la loi sur l'égalité pour les handicapés, en offrant le double de places assises adaptées et de toilettes accessibles en fauteuil roulant.

Tests en conditions réelles

Des tests en conditions réelles sont actuellement en cours, principalement entre Bâle et Zurich-Aéroport. Ils visent à optimiser la maturité technique du train et les processus opérationnels.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus