Les TPG réorganisent leur réseau pour l'arrivée du Léman Express

Le réseau des Transports publics genevois (TPG) sera largement réorganisé à l'occasion de la ...
Les TPG réorganisent leur réseau pour l'arrivée du Léman Express

Les TPG réorganisent leur réseau pour l'arrivée du Léman Express

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le réseau des Transports publics genevois (TPG) sera largement réorganisé à l'occasion de la mise en service du Léman Express le 15 décembre. Objectif: favoriser le transfert modal en desservant les gares du RER transfrontalier.

'Nous allons entrer dans une nouvelle ère de la mobilité pour Genève et son agglomération', s'est réjoui jeudi devant les médias le conseiller d'Etat Serge Dal Busco, en charge du Département des infrastructures. Le rôle des TPG sera renforcé pour 'changer les habitudes de mobilité de manière durable.' 'Ces changements arrivent alors qu'il y a une attente. C'est une chance!' a-t-il souligné.

Colonne vertébrale du réseau, le Léman Express équivaut à une autoroute à deux doubles voies au coeur de l'agglomération, a illustré le ministre. Alors que plus de 80% des habitants et près de 86% des emplois seront situés à moins de 1,5 kilomètre d'une gare du RER, les TPG ont pour mission d'amener les clients à ces gares. Le trafic privé pendulaire devrait être ainsi fortement réduit.

D'autres mesures d'accompagnement sont aussi prévues, comme l'ouverture de parkings pour voitures, motos et vélos proches des gares, la création d'itinéraires cyclistes continus et la mise en application de la loi pour une mobilité cohérente et équilibrée, a rappelé M. Dal Busco. Le canton veut aussi agir sur le stationnement automobile, en partenariat avec les entreprises.

Nouvelle ligne de tram

Au niveau des TPG, le parcours et l'horaire d'un tiers des lignes sera modifié, a fait savoir Denis Berdoz, directeur général de la régie publique autonome. Une cinquantaine de lignes desserviront les gares du Léman Express, qui seront des pôles d'échanges multimodaux mais aussi des lieux de vie. Chaque commune du canton sera ainsi reliée à une gare, éventuellement française comme dans le cas de Chancy.

Parmi les nouveautés, les TPG inaugureront une ligne de tram - numéro 17 - reliant Lancy-Pont-Rouge-Gare à Annemasse (F). Il s'agit de la première ligne de tram transfrontalière en plus de 60 ans, selon M. Berdoz. Et conformément aux règles de nomenclature en vigueur en Suisse, les lettres seront progressivement, d'ici à 2024, remplacées par des chiffres.

Campagne de promotion

La mise en service du Léman Express va redistribuer les flux de passagers. 'Les TPG s'attendent à une baisse de 93% à 88% de leur part au sein de la communauté tarifaire Unireso', a indiqué M. Berdoz. Mais en cas de succès de la nouvelle offre en transports publics, 'le gâteau sera plus gros', a-t-il relevé.

Pour accompagner ces changements, les TPG vont mener une campagne de promotion intense. Ils vont également ouvrir une agence à Lancy-Pont-Rouge et revoir leurs canaux en ligne. Une nouvelle application pour smartphone permettra d'acheter son billet avec une carte de crédit et de connaître les horaires en temps réel.

/ATS
 

Actualités suivantes