Les abeilles ont souffert des insecticides l'an dernier

Un nombre inhabituellement élevé de colonies d'abeilles sont mortes l'an dernier. La cause ...
Les abeilles ont souffert des insecticides l'an dernier

Les abeilles ont souffert des insecticides l'an dernier

Photo: KEYSTONE/AP/JENS MEYER

Un nombre inhabituellement élevé de colonies d'abeilles sont mortes l'an dernier. La cause principale de cette hécatombe: l'utilisation d'insecticides.

Plusieurs centaines de milliers d'abeilles ont été empoisonnées en 2017 par des produits phytosanitaires. Ce n'était plus arrivé depuis une vingtaine d'années, a annoncé mercredi le Service sanitaire apicole apiservice. Une utilisation correcte, voire la renonciation aux insecticides, aurait pourtant pu prévenir leur mort.

Les agriculteurs sont en général informés des directives et interdictions, explique à l'ats Marianne Tschuy, d'apiservice. Mais l'an dernier, la météo leur a joué un tour. Des retours de froid ont restreint les périodes d'utilisation des insecticides, une erreur est alors vite faite. L'an dernier, un agriculteur a même été puni dans le canton de Berne.

Les amateurs ne savent pas

Le but est de sensibiliser les amateurs de jardinage, qui ne sont pas au courant, souligne Marianne Tschuy. Il est important de consulter un professionnel lors de l'achat d'un produit phytosanitaire et, surtout, de veiller à ce qu'il soit respectueux de l'environnement.

S'il n'est pas possible de se passer de substances actives nocives pour les abeilles, les restrictions d'utilisation doivent être respectées. Ces instructions se trouvent au dos du produit, en petits caractères, ou sur la notice d'emballage.

Heures de vols

La mention 'SPe 8 - Dangereux pour les abeilles' signifie qu'il est interdit d’appliquer ce produit pendant la journée, durant les heures de vol des abeilles, et qu’il ne doit pas entrer en contact avec des plantes en fleur ou exsudant du miellat.

Les produits phytosanitaires dangereux pour les abeilles ne devraient être utilisés que dans des cas exceptionnels, car ils peuvent entraîner la mort immédiate des abeilles butineuses, même à très petite dose.

Si les abeilles ne meurent pas sur place mais qu'elles ramènent le pollen et le nectar empoisonnés à la ruche, la vie de toute la colonie est mise en péril, ce qui est encore plus grave, ajoute apiservice.

/ATS
 

Actualités suivantes