Les bières suisses ont encore gagné du terrain en 2018/19

Les bières suisses ont étoffé leurs parts dans un marché brassicole dont la croissance a légèrement ...
Les bières suisses ont encore gagné du terrain en 2018/19

Les bières suisses ont étoffé leurs parts dans un marché brassicole dont la croissance a légèrement fléchi au cours de l'exercice 2018/19. Après avoir progressé de 1,8% l'année précédente, le marché de la bière a crû de 1,0% à 4,7 millions d'hectolitres (hl).

Les ventes des brasseries indigènes se sont enrobées de 2,3% à plus de 3,68 millions hl, et leur part de marché a progressé de 1,1 point de pourcentage à 77,8%, a indiqué mardi l'Association suisse des brasseries (ASB). Au contraire, les volumes de bière importée ont fléchi de 3,5% à 1,05 millions hl.

D'après les premiers calculs de l'ASB, la consommation par habitant devrait être restée stable au cours de l'exercice écoulé, lequel s'est achevé à fin septembre. Celle-ci s'est inscrite autour de 55 litres. Les ventes de bière sans alcool ont bondi de 7,4%.

Dans son communiqué, la faîtière souligne - statistiques météorologiques à l'appui - la corrélation entre les ventes de bière et le temps 'beau et chaud'. La Suisse a connu son troisième été le plus chaud depuis le début des mesures, a-t-elle rappelé.

Pendant l'année sous revue, l'ASB a accueilli en son sein deux nouvelles brasseries, le bernois Altes Tramdepot et le Liechtensteiner Brauhaus, deux établissements qui travaillaient déjà depuis plusieurs années avec la faîtière dans le domaine de la formation. 'Les compter parmi nous au sein de l'ASB est donc la suite logique et heureuse de notre fructueuse collaboration', s'est félicité son président Markus Zemp, cité dans le communiqué.

/ATS
 

Actualités suivantes