Les caisses de pension ont dû puiser dans leurs réserves en 2018

Les caisses de pension ont dû puiser dans leurs réserves pour amortir le repli sur les marchés ...
Les caisses de pension ont dû puiser dans leurs réserves en 2018

Les caisses de pension ont dû puiser dans leurs réserves en 2018

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN MERZ

Les caisses de pension ont dû puiser dans leurs réserves pour amortir le repli sur les marchés d'actions enregistré en 2018. Le découvert a progressé de 20%, à 38,6 milliards de francs, a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué lundi.

L'année dernière, les placements ont enregistré un résultat net négatif, à -25,5 milliards de francs. Pour compenser, 34 milliards ont été prélevés sur les réserves de fluctuation de valeurs. Le montant de ces dernières a ainsi diminué, passant de 9,5% du total du bilan l'année précédente à 5,8%, soit 50,8 milliards, en 2018.

'Les placements ont certes enregistré un résultat net négatif, mais celui-ci a pu être compensé en majeure partie par la dissolution de 40% des réserves de fluctuations de valeur', s'est réjoui l'OFS.

La correction intervenue sur les marchés financiers, en particulier fin 2018, a eu des conséquences sur les placements des caisses de pensions. La part des actions a chuté à 27,9% du total, contre 31,4% pour les obligations. Les biens immobiliers ont conservé leur troisième place avec une part de 20,3%.

Le total du bilan des 1562 caisses de pensions s'est porté à 875,8 milliards (-2,1% de francs). La statistique des caisses de pensions recensait 4,2 millions d'assurés actifs (+1,6%), dont 2,4 millions d'hommes et 1,8 million de femmes. Les bénéficiaires de rentes de vieillesse ont touché en moyenne 28'947 francs par an. La valeur moyenne du capital retiré à la retraite, partiel ou intégral, se montait à 189'751 francs (+0,5% sur un an).

/ATS