Les élus municipaux de Lugano décident de l'avenir de leur aéroport

Le conseil municipal de Lugano se penche lundi soir sur un plan de sauvetage en plusieurs parties ...
Les élus municipaux de Lugano décident de l'avenir de leur aéroport

Les élus municipaux de Lugano décident de sauver leur aéroport

Photo: KEYSTONE/TI-PRESS/ALESSANDRO CRINARI

Le conseil municipal de Lugano a suivi la Municipalité et approuvé lundi soir trois prêts pour le sauvetage temporaire de l'aéroport de Lugano-Agno. Ce dernier pourra ainsi fonctionner pendant encore au moins un an.

Le conseil municipal (législatif) a accepté par 43 voix pour, 11 contre et une abstention le plan de sauvetage proposé par la Municipalité (exécutif). Ce dernier comprend trois crédits: un premier de 3,6 millions de francs pour la recapitalisation de Lugano Airport SA (LASA). Un deuxième de 1,38 million doit couvrir les pertes jusqu'à la fin de l'année. Le troisième s'élève à 780'000 francs et doit couvrir 60% des pertes prévues en 2020.

Le vote a été précédé d'un débat long et émotionnel au cours duquel il est apparu clairement que l'aéroport de Lugano-Agno a un caractère symbolique pour la majorité des élus municipaux.

Stratégie claire exigée

Le Grand Conseil tessinois a déjà approuvé le 4 novembre une augmentation de la participation dans LASA et une recapitalisation de l'entreprise à hauteur de 2,4 millions de francs. Les députés se sont aussi prononcés en faveur d'un montant de 920'000 francs pour couvrir les pertes et d'une ligne de crédit pour une contribution annuelle de 520'000 francs pour couvrir les pertes jusqu'en 2024.

Toutefois, le Grand Conseil a subordonné sa décision à la présentation par la Municipalité de Lugano d'un plan opérationnel et d'une stratégie claire pour le début de l'année prochaine. Le PS, les Verts et le MPS (Movimento per il socialismo) ont annoncé qu'ils organiseront un référendum contre la décision du Grand Conseil tessinois.

1600 emplois

Avec sa décision, le Grand Conseil avait ouvert la voie à la recherche d'une solution pour l'aéroport de Lugano-Agno. Depuis le départ de la compagnie aérienne Darwin fin 2017, il se trouve en grande difficulté. Entre-temps, la compagnie slovène Adria Airways a également fait faillite. Fin septembre, elle a cessé de desservir Lugano au départ de l'aéroport de Zurich en tant que partenaire de Swiss.

L'étude du Centre de compétence de Saint-Gall a démontré que l'aéroport luganais joue un rôle crucial dans la mobilité de la région et offre une alternative au transport sur rail. Sa sauvegarde est aussi celle d'environ 1600 emplois directs et indirects et sa présence a un impact sur le tissu économique, selon les conclusions de l’étude.

/ATS