Les exportations horlogères à nouveau à la baisse en mai

Les exportations horlogères suisses non ajustées ont à nouveau connu une baisse en mai, après ...
Les exportations horlogères à nouveau à la baisse en mai

Les exportations horlogères à nouveau à la baisse en mai

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Les exportations horlogères suisses non ajustées ont à nouveau connu une baisse en mai, après un mois d'avril à la hausse. Elles ont diminué de 2,2% par rapport à la même période l'an dernier, pour une valeur de 2,3 milliards de francs.

C'est ce que montrent les dernières statistiques de la Fédération de l'industrie horlogère (FH). Sur les cinq premiers mois de l'année, le repli est de 2,5% en glissement annuel, pour un résultat atteignant plus de 10 milliards de francs, fait savoir jeudi la FH.

Le nombre total de montres exportées s'est élevé à 1,3 million, soit une diminution de 60'000 pièces (-4,2%), principalement dans les catégorie 'autres matières' (-6,7%) et garde-temps en acier (-2,8%).

Les montres en acier, en recul de 7,6%, ont pénalisé le résultat général, tandis que les produits en 'autres métaux' ont enregistré une progression de 9,9% et ceux en métaux précieux de 1,6%.

Par gammes de prix, la catégorie des garde-temps au prix export supérieur à 3000 francs s'est maintenue à l'équilibre en valeur (+0,7%) malgré une baisse du nombre de pièces de 4,9% par rapport la même période l'an dernier.

A l'inverse, le milieu de gamme, entre 500 et 3000 francs, a connu une évolution fortement négative, avec une chute de -16,1%. L'entrée de gamme, soit les garde-temps de moins de 200 francs, ont reculé de 1,2%. Ceux entre 200 et 500 francs ont eux enregistré une hausse de 3,9%.

Les principaux débouchés ont affiché des évolutions très contrastées. Les Etats-Unis (-0,5%) se sont maintenus à leur niveau de l'année passée, alors que Hong Kong (-22,7%) et la Chine (-18,0%) ont continué de baisser de manière marquée.

Parmi les progressions, on trouve notamment la France (+17,9%), la Corée du Sud (+16,2%), le Japon (+5,8%) et l'Allemagne (-5,5%). Une évolution négative, plus modérée, a également l'Espagne (-4,9%), Singapour (+4,5%), l'Italie (-3,3%), les Emirats arabes unis (-1,7%) et le Royaume-Uni (-1,5%).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus