Les exportations horlogères ont accéléré en juillet

Les exportations horlogères de juillet ont confirmé la reprise du secteur. Ce sont les montres ...
Les exportations horlogères ont accéléré en juillet

Les exportations horlogères ont accéléré en juillet

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Les exportations horlogères de juillet ont confirmé la reprise du secteur. Ce sont les montres en métaux précieux qui ont connu la croissance la plus forte, a indiqué jeudi la Fédération de l'industrie horlogère (FH) dans son relevé mensuel.

Les envois de garde-temps à l'étranger ont crû le mois dernier de 29,1% sur un an à 2,05 milliards de francs, bénéficiant d'une base de comparaison faible en raison de la crise liée au coronavirus. Ils dépassent de 7,6% les niveaux de 2019 à la même époque.

Les principaux contributeurs à la croissance ont été les Etats-Unis (+48,5% par rapport à 2019), la Chine (+75%) et le Royaume-Uni (+12,4%). Ensemble, ces trois pays ont absorbé un tiers des exportations de montres suisses.

Hong-Kong (-24,8%), le Japon (-4,1%) et Singapour (-3,4%) n'ont pas encore retrouvé leurs niveaux d'avant-crise.

Ce sont les montres les plus chères qui ont tiré les chiffres vers le haut. La progression en valeur des ventes de garde-temps dont le prix export dépasse les 3000 francs a atteint 13,6% par rapport à juin 2019, tandis que la hausse a été de 3,4% pour les pièces entre 500 et 3000 francs.

En dessous de 200 francs (-15,1%), et entre 200 et 500 francs (-21,1%), les ventes en valeur se sont largement repliées.

/ATS
 

Actualités suivantes