Les festivités d'inauguration lancées à Coppet

Le directeur des CFF Andreas Meyer et la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite ont ...
Les festivités d'inauguration lancées à Coppet

Le directeur des CFF Andreas Meyer et la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite ont lancé jeudi à Coppet (VD) la cérémonie d'inauguration du Léman Express. La ministre s'est réjouie d'une pierre concrète apportée à la construction européenne.

'La mobilité se moque des frontières. L'inauguration aujourd'hui du plus grand RER transfrontalier en fait la démonstration éclatante', a déclaré Mme Gorrite devant un parterre d'invités, dont la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.

'Aujourd'hui, on est dans la concrétisation. Le Léman Express est une réponse intelligente pour soulager les perturbations aux heures de pointe', a-t-elle confié auparavant à Keystone-ATS. 'On s'est beaucoup investi pour concrétiser ce projet malgré une foison d'obstacles: réunir deux pays, deux cantons, une région, sans compter les difficultés techniques. Cela démontre que quand il y a de la volonté, cela marche.'

Le Léman Express n'est pas uniquement un système ferroviaire performant. Il symbolise l'émergence d'une vaste région qui oeuvre ensemble pour pérenniser sa prospérité économique et sa qualité de vie, a souligné en substance la présidente du gouvernement vaudois.

Si le canton de Vaud a seulement un tout petit bout de ligne sur son territoire, 'le Léman Express représente des myriades de nouvelles possibilités de déplacement de l'ensemble des Vaudois et même des Suisses', a poursuivi Nuria Gorrite. Le saut d'offre du Léman Express n'est ainsi pas seulement bénéfique pour l'agglomération du Grand Genève mais pour l'ensemble du système des transports publics.

Il est désormais indispensable d'oeuvrer dans le même état d'esprit que le Léman Express pour permettre aux chemins de fer de concurrencer tout aussi efficacement les courts et moyens courriers grâce au retour des grands Express européens et des trains de nuit, a-t-elle encore plaidé .

La fierté des CFF

Le directeur des CFF Andreas Meyer s'est dit 'fier et reconnaissant de ce chef d'oeuvre, de ce projet unique dans toute l'Europe, ainsi que du financement mis sur pied. On le sent, les transports publics unissent les gens et vont au-delà des frontières', a-t-il affirmé.

La collaboration avec la SNCF a été très bonne, a souligné M. Meyer. 'On est resté dans les délais, dans les budgets du projet le plus complexe que j'ai jamais vu', a-t-il remarqué.

Un regret cependant, le directeur des CFF aurait aimé en réduire la complexité avec une flotte unique. 'Mais l'important est que les trains circulent', a-t-il martelé.

Quant aux grèves en France, il espère que les usagers de l'Hexagone pourront prendre le train le plus rapidement possible.

Après Coppet, les festivités se poursuivent à Genève-Eaux-Vives en présence des autorités genevoises et françaises. Le Léman Express sera lui ouvert au public dès dimanche.

/ATS
 

Actualités suivantes