Les gares suisses vont se moderniser pour plus d'accessibilité

Près de 580 gares suisses vont être modernisées et rendues plus accessible d'ici à la fin 2023 ...
Les gares suisses vont se moderniser pour plus d'accessibilité

Les gares suisses vont se moderniser pour plus d'accessibilité

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Près de 580 gares suisses vont être modernisées et rendues plus accessible d'ici à la fin 2023, annonce l'Office fédéral des transports (OFT) dans un communiqué jeudi. Ces transformations sont une mise en œuvre de la loi sur l'égalité pour les handicapés (LHand).

Les gares seront rendues plus accessibles grâce à des nivellements afin d'en faciliter l'accès pour les personnes à mobilité réduite. La LHand stipule que l'accessibilité aux handicapés doit être garantie d'ici 2023. Une centaine d’autres gares seront toutefois transformées après cette date.

Pour l'instant, seulement 41% des 1800 gares et arrêts ferroviaires en Suisse sont déjà accessibles en toute autonomie au sens de la LHand. De nombreuses grandes gares en font partie, ainsi 59 % des passagers bénéficient déjà de la conformité à cette loi.

Proportionnalité respectée

Avec les travaux prévus, 81 % des passagers pourront voyager de manière autonome et spontanée dans 74 % des gares d'ici fin 2023. Dans les autres gares, les entreprises ferroviaires proposent des mesures de compensation, le plus souvent sous forme d’assistance personnelle. La règle de proportionnalité de la LHand est ainsi respectée, souligne l'OFT.

L'OFT a collaboré avec les chemins de fer et Inclusions Handicap pour définir et concrétiser la procédure de mise en oeuvre se la LHand. L’OFT va assurer un suivi serré des chemins de fer, notamment des CFF, dans la mise en œuvre de la loi.

L’organisation faîtière des personnes handicapées avait déposé une plainte contre les CFF, critiquant le fait que les passagers handicapés non accompagnés rencontrent trop d'obstacles à bord des nouveaux trains des CFF. Le Tribunal administratif fédéral lui a donné raison sur l'inclinaison des rampes d'accès qui ne devra pas dépasser 15%, mais a rejeté dix autres de ses demandes.

/ATS
 

Actualités suivantes