Les intempéries ont plombé le 1er semestre d'Allianz Suisse

Allianz Suisse a engrangé davantage de primes au premier semestre, une progression imputable ...
Les intempéries ont plombé le 1er semestre d'Allianz Suisse

Les intempéries ont plombé le 1er semestre d'Allianz Suisse

Photo: KEYSTONE/OBS/ALLIANZ SUISSE/OBS/ALLIANZ SUISSE/FRANK_SCHWARZ

Allianz Suisse a engrangé davantage de primes au premier semestre, une progression imputable à l'assurance-vie, mais dégagé un bénéfice en baisse en raison des intempéries qui ont frappé le pays.

Malgré les difficultés, la filiale du géant allemand de l'assurance Allianz demeure optimiste.

Le volume total de primes s'est étoffé de 1,3% sur un an à 2,69 milliards de francs, indique lundi l'assureur basé à Wallisellen.

Jouissant d'une demande vigoureuse, l'activité Vie a porté la croissance semestrielle de la société, enregistrant une augmentation des primes encaissées de 2,4% à 1,20 milliard de francs. Le résultat de ces affaires a cependant reculé de 3,5% à 46,7 millions.

L'assurance dommages affiche une légère hausse des primes (+0,5%) à 1,49 milliard, pour un résultat de 96,5 millions, raboté de 12,1%. Le recours à la réassurance a permis de limiter l'impact des intempéries sur la rentabilité de ces affaires.

'Déjà fin juin, nous avons déploré quelque 25'000 sinistres dans toute la Suisse et nous prévoyons des charges de sinistres supérieures à 90 millions de francs pour cette période', affirme le directeur général Severin Moser, cité dans le communiqué.

Année record de sinistres

Le rapport entre les primes encaissées et les remboursements, le ratio combiné, a été péjoré de 2,7 points de pourcentage à 93,6%.

Les sinistres dus aux intempéries ont pesé sur la rentabilité d'Allianz Suisse, dont le bénéfice net a chuté de 9,4% à 143,2 millions de francs.

L'assureur zurichois affirme cependant être 'bien armé' et avoir pu 'absorber le choc'. Les intempéries qui ont à nouveau frappé la Suisse en juillet sont d'ores et déjà annonciatrices d'une 'année de record absolu' en termes de dédommagements, prévient M. Moser.

Allianz Suisse pâtit également des taux négatifs et de la pandémie de Covid-19, précise le communiqué.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus