Les manifestants contre les mesures anti-Covid de retour à Berne

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées samedi à Berne pour une manifestation nationale ...
Les manifestants contre les mesures anti-Covid de retour à Berne

Les manifestants contre les mesures anti-Covid de retour à Berne

Photo: KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées samedi à Berne pour une manifestation nationale contre les mesures anti-Covid. Des discours contre la loi Covid, soumise au peuple le 28 novembre, ont été prononcés sur la Place fédérale, remplie de monde.

Les orateurs ont notamment exprimé leur refus du pass sanitaire, des déclarations acclamées par la foule, a constaté une journaliste de Keystone-ATS.

Plusieurs centaines de participants s'étaient réunis auparavant sur la place de la cathédrale, d'où ils ont rejoint la Place fédérale, menés par les sonneurs de cloche, en chemise blanche, désormais habituels de ces cortèges. Certains manifestants scandaient le mot 'Liberté!'

La police était présente en nombre, bien visible aux endroits stratégiques et avec des patrouilles à bord de véhicules en ville. Le périmètre du Palais fédéral a été clôturé. Aucun incident notable, ni aucun dégât n'ont été signalés. La police a prononcé cinq expulsions.

Manifestation autorisée

Cette manifestation, autorisée par la Ville de Berne, devrait être la dernière, du moins le week-end, avant la votation fédérale du 28 novembre sur la loi Covid. Les autorités bernoises espèrent que, dans la foulée, les manifestations illégales des jeudis soirs, avec un potentiel de violence élevé, cesseront aussi.

L''Aktionsbündnis Urkantone' ('Alliance des cantons primitifs') et l'association 'Freie Linke Schweiz' étaient à l'origine du rassemblement de samedi. Elles se sont engagées à respecter le concept de sécurité convenu et à suivre le parcours établi à l'avance du cortège.

Le fait que les organisateurs se soient pliés aux conditions de la ville a suscité des dissensions dans le milieu des opposants aux mesures. Le mouvement 'Massvoll', par exemple, n'était pas officiellement présent à Berne et distribuait des tracts en divers endroits de Suisse.

Après la manifestation officielle, la police a appelé les participants à quitter les lieux dans l'ordre.

Contre-manifestation

Une centaine de personnes, en majorité des jeunes, se sont elles rassemblées à quelques centaines de mètres de là, sur l'Helvetiaplatz pour une contre-manifestation. Tous portaient des masques, a noté un correspondant de Keystone-ATS.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus