Les ministres romands des transports ont rencontré Rösti

Les ministres romands des transports ont rencontré lundi soir à Berne le conseiller fédéral ...
Les ministres romands des transports ont rencontré Rösti

Les ministres romands des transports ont rencontré Rösti

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Les ministres romands des transports ont rencontré lundi soir à Berne le conseiller fédéral Albert Rösti pour aborder les horaires 2025 qui fâchent plusieurs villes. Ils ont relayé plusieurs demandes.

Parmi leurs revendications, ils ont affirmé que 'chaque amélioration devait être répercutée immédiatement sur l'offre', affirme le conseiller d'Etat genevois Serge Dal Busco dans un entretien à la Tribune de Genève (TDG) diffusé mardi en début de soirée. Le chef du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) 'a très bien entendu ce message', ajoute-t-il.

Le ministre genevois, en fonction encore pour quelques semaines, souhaite notamment que les travaux pour renouveler les voies entre Genève et Lausanne s'accélèrent. En attendant, il répète que la solution annoncée la semaine dernière sur les horaires est bien meilleure que celle que les CFF prévoyaient au départ.

Autre demande des conseillers d'Etat, il n'est pas question de répercuter des charges supplémentaires des chantiers ferroviaires auprès des cantons. 'Ce message est bien passé auprès d'Albert Rösti, qui n'a toutefois pas pu donner de garanties', affirme encore M. Dal Busco. 'Nous nous battrons' contre une dégradation de l'offre accompagnée de coûts additionnels, dit-il.

Les nouveaux horaires ferroviaires ont provoqué la colère de plusieurs villes romandes et de Genève-Aéroport. Lundi, les CFF avaient affirmé qu'ils rencontreraient prochainement des responsables de ces différentes entités.

/ATS