Les perspectives s'assombrissent pour l'économie suisse (Seco)

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) a revu à la baisse ses attentes concernant la conjoncture ...
Les perspectives s'assombrissent pour l'économie suisse (Seco)

Les perspectives s'assombrissent pour l'économie suisse (Seco)

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) a revu à la baisse ses attentes concernant la conjoncture suisse pour les trimestres à venir.

Il table sur une croissance de 0,8% du produit intérieur brut (PIB) pour 2019 et de 1,7% pour 2020, en raison d'un contexte international dégradé pénalisant le commerce extérieur helvétique.

Les précédentes prévisions conjoncturelles publiées en juin par le Seco étaient plus favorables pour l'année 2019 (+1,2% de PIB). 'Cette baisse des prévisions s'explique en grande partie par l'effet de grandes manifestations sportives', selon un communiqué publié mardi.

Au deuxième semestre, le groupe d'experts de la Confédération s'attend à une moindre demande étrangère engendrant un tassement des exportations, 'ce qui n'était pas arrivé depuis des années', selon ses termes.

Les investissements des entreprises dans les biens d'équipements sont freinés en raison de la baisse d'utilisation des capacités de production et de la faiblesse des entrées de commandes.

Dans le secteur de la construction, l'évolution attendue est modérée à cause de la hausse du taux de logements vacants et à l'inverse, de la baisse dans l'octroi des permis de construire.

Grâce à une situation favorable sur le marché du travail, la croissance modérée de la consommation enregistrée au premier semestre devrait se poursuivre jusqu'en 2020. Le taux de chômage annuel moyen devrait s'inscrire au niveau faible de 2,3%.

L'embellie de la conjoncture suisse devrait être graduelle durant l'année à venir. Le groupe d'experts s'attend à ce que la croissance mondiale s'accélère légèrement vers la fin de la période prévisionnelle.

/ATS
 

Actualités suivantes