Les prix des logements de vacances stagnent dans les Alpes suisses

Le marché des logements de vacances dans les Alpes suisses est à la traîne ces dernières années ...
Les prix des logements de vacances stagnent dans les Alpes suisses

Les prix des logements de vacances stagnent dans les Alpes suisses

Photo: Keystone

Le marché des logements de vacances dans les Alpes suisses est à la traîne ces dernières années par rapport à l'Autriche et à la France. Les prix de l'immobilier y stagnent en effet depuis 2011.

Le franc fort a affaibli la demande indigène et étrangère, relève l'étude 'UBS Alpine Property Focus', publiée pour la première fois lundi. Parallèlement, l'adoption de l'initiative sur les résidences secondaires a provoqué un boom de la construction dans les Alpes suisses. Le taux de vacance moyen a ainsi presque doublé ces dernières années.

L'étude d'UBS examine les 25 principales destinations de villégiature des Alpes suisses, autrichiennes, françaises et italiennes, ainsi que 14 autres destinations alpines helvétiques. Elle se concentre sur la comparaison entre les prix de l'immobilier, les particularités des destinations, ainsi que les perspectives du marché.

Saint-Moritz en tête

Avec un niveau de prix d'environ 14'000 francs par m2, Saint-Moritz et l'Engadine (GR) en général occupent la première place parmi les destinations de vacances alpines en termes de prix. Elles sont suivies de près par Gstaad (BE) et Verbier (VS).

Dans ces trois communes, les prix sont toutefois plus bas qu'en 2012. Ce phénomène contraste avec les destinations principales des Alpes françaises et autrichiennes, où les prix ont encore connu une nette hausse ces dernières années.

Au cours des prochaines années, la demande en logements de vacances ne devrait pas suivre la tendance de la demande globale de logements en Suisse, note UBS. Les comportements de voyage davantage axés sur la mobilité, ainsi que des plateformes comme Airbnb, font notamment baisser la demande.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus