Les recettes publicitaires ont stagné en 2023

Le marché suisse de la publicité a marqué le pas l'an dernier, mettant fin à deux années de ...
Les recettes publicitaires ont stagné en 2023

Les recettes publicitaires ont stagné en 2023

Photo: KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI

Le marché suisse de la publicité a marqué le pas l'an dernier, mettant fin à deux années de hausses consécutives. Avec une petite hausse d'un million de francs sur un an, les recettes du secteur ont pour ainsi dire stagné, totalisant 4,2 milliards de francs.

Ce ralentissement reflète la faiblesse de la conjoncture, avec une croissance du produit intérieur brut de 0,7% en 2023, observe la Fondation statistique suisse en publicité lundi dans un communiqué. Le chiffre d'affaires du secteur s'inscrit par ailleurs en repli de 6,3% comparé à son niveau d'avant la pandémie, en 2019.

Certains segments ont toutefois vu leurs revenus progresser, notamment les articles promotionnels (+8,6%), l'affichage extérieur (+8%), la pub au cinéma (+6%) et à la radio (+0,4%), ainsi que les annonces en ligne (+1,6%, hors plateformes étrangères). A l'inverse, les canaux tels que la télévision (-7,3%), la publicité directe (-5,8%) et la presse (-3,2%) ont une nouvelle fois reculé. Ces deux derniers segments conservent cependant une part importante du marché, totalisant respectivement 614 millions de francs et 747 millions, derrière les articles promotionnels (875 millions).

Ces montants demeurent toutefois nettement inférieurs aux recettes générées par les plateformes publicitaires étrangères telles que YouTube, les moteurs de recherche et les réseaux sociaux qui, elles, ont continué de croître, note la Fondation. Sans les avoirs comptabilisés, elle estime leurs revenus entre 1,84 milliard et 2,24 milliards de francs, soit une hausse de 8%, s'arrogeant la plus grande part du marché publicitaire en Suisse.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus