Les transports publics veulent augmenter leur part du trafic à 40%

Les transports publics veulent augmenter leur part du trafic. Ils entendent la porter à 40% ...
Les transports publics veulent augmenter leur part du trafic à 40%

Les transports publics veulent augmenter leur part du trafic à 40%

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Les transports publics veulent augmenter leur part du trafic. Ils entendent la porter à 40% des kilomètres parcourus en Suisse, alors qu'elle stagne depuis des années autour de 28%.

Les entreprises du secteur ont présenté lundi plusieurs mesures concrètes pour réaliser ce défi. La politique et les autorités ne doivent pas être les seules à agir. Les entreprises de transport doivent aussi être actives, a souligné la ministre des transports Simonetta Sommaruga lors d'une conférence organisée par l'Union des transports publics (UTP) à Berne.

Avec les bonnes mesures, il est possible d'amener plus de personnes à utiliser les transports publics, notamment dans les régions où l'utilisation de la flotte est encore très faible, a-t-elle souligné. Les 'noeuds de transport' représentent une piste d'avenir pour les villes et les zones rurales, à condition qu'ils soient pensés en fonction des besoins réels. 'Nous voulons des transports publics qui offrent également plus à la population rurale', a déclaré la Bernoise.

Des mesures concrètes ont déjà été prises. CarPostal offre ainsi un service de taxi sur appel en Appenzell ou un abonnement pour différentes formes de mobilité. Les transports publics utilisent les possibilités numériques pour apporter des solutions de mobilité intelligentes et connectées, a déclaré le directeur de l'entreprise Christian Plüss.

Plus de flexibilité

Un constat partagé par son homologue des CFF, Vincent Ducrot. Le Fribourgeois a annoncé que l'intégration des différentes formes de mobilité sera renforcée à l'avenir. Pour cela, les horaires doivent devenir plus flexibles. Cela nécessite un mélange équilibré de mesures en matière d'offre et d'aménagement du territoire.

Les transports régionaux de Berne-Soleure (RBS) misent quant à eux sur le meilleur confort possible. L'objectif est d'offrir un maximum d'avantages aux pendulaires, aux écoliers et aux utilisateurs de transport de loisir, a expliqué le directeur Fabian Schmid.

Les transports publics doivent se démarquer par leur ponctualité, leur fiabilité et leur sécurité, a encore précisé Mme Sommaruga. Ce sont finalement les principaux avantages des transports publics. Or, ils ont beaucoup laissé à désirer ces derniers temps. La jungle des tarifs pourrait par ailleurs être simplifiée, également pour les réservations internationales.

/ATS
 

Actualités suivantes