Lombard Odier face à un premier semestre turbulent

Lombard Odier a accusé au cours des six premiers mois de 2022 une baisse de 48 milliards de ...
Lombard Odier face à un premier semestre turbulent

Lombard Odier face à un premier semestre turbulent

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Lombard Odier a accusé au cours des six premiers mois de 2022 une baisse de 48 milliards de francs ou de 13% des actifs totaux de sa clientèle, à 310 milliards. L'établissement considère avoir relativement bien surmonté des conditions de marché difficiles.

Au premier semestre, les recettes se sont amoindries de 4% en comparaison annuelle à 689 millions, quand le bénéfice net consolidé a été ralenti de 5% à 136 millions, a détaillé la banque jeudi dans un communiqué.

Fortement capitalisée, la La banque privée genevoise bi-centenaire n'a pas de dette extérieure et revendique un ratio de fonds propres durs (CET1) de 29,5%, ainsi qu'un ratio de liquidité de 217% en clôture du premier semestre.

'Cette première partie de l'année a été très complexe', a confié l'associé-gérant senior Patrick Odier à l'agence AWP. 'Axée sur la gestion prudente de nos actifs, la solidité de notre modèle d'affaires a été essentielle. Au premier semestre, nous avons lancé plusieurs stratégies d'investissement soutenables et développé nos expertises dans les actifs privés.'

Patrick Odier affiche un point de vue mesuré pour l'ensemble de l'exercice et un positionnement de portefeuille prudent.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus