Lufthansa réduit ses capacités de jusqu'à 50%

La compagnie aérienne allemande Lufthansa, maison-mère de Swiss, a décidé de prendre des mesures ...
Lufthansa réduit ses capacités de jusqu'à 50%

Lufthansa réduit ses capacités de jusqu'à 50%

Photo: KEYSTONE/DPA/Arne Dedert

La compagnie aérienne allemande Lufthansa, maison-mère de Swiss, a décidé de prendre des mesures drastiques au vu de la chute des réservations liées à la crise du coronavirus.

Ces prochaines semaines, elle réduira ses capacités de jusqu'à 50%, a-t-elle indiqué vendredi.

La chute des réservations concerne tous les segments du trafic, a précisé la compagnie allemande. La nouvelle réduction des vols doit permettre de limiter les conséquences financières de cette chute. Elle vient compléter les mesures d'économies au niveau du personnel, des frais et des projets ainsi que les autres mesures sur le plan des liquidités.

Chômage partiel

Lufthansa va mettre du personnel en vacances contraintes. Des discussions à ce sujet sont en cours avec l'agence fédérale allemande de l'emploi, a déclaré une porte-parole de la compagnie à l'agence Reuters.

Austrian Airlines, autre filiale du groupe allemand, entend elle aussi mettre ses collaborateurs au chômage partiel. Une porte-parole de la compagnie autrichienne a précisé que diverses mesures étaient à l'étude, dont le chômage partiel. Des négociations sont en cours avec les représentants du personnel.

Chez Swiss, le chômage partiel n'est actuellement pas un thème de discussions, a déclaré une porte-parole à AWP. Mais, naturellement, toutes les possibilités sont à l'étude, afin d'être prêt au cas où la situation se détériorerait encore.

Des milliers de vols supprimés

Jeudi, Lufthansa avait annoncé la suppression de près de 7100 vols jusqu'à fin mars. Cela correspond aux capacités de 150 avions.

Le même jour, Swiss avait aussi annoncé des réductions de ses activités. Les adaptations concernent les deux aéroports de Genève et Zurich avec les vols court- et moyen-courriers, ainsi que les long-courriers à destination de Tokyo, Osaka et Singapour. Dans l'ensemble, les capacités sont réduites de 20% environ pour le court-courrier. La réduction est d'environ 10% pour le long-courrier.

A partir de dimanche, Swiss ne reliera plus Tel Aviv jusqu'à la fin de l'horaire d'hiver le 28 mars. Cette suppression concerne aussi Lufthansa et ses autres filiales. Pour Swiss, cette suppression touche quelque 13'000 passagers, a précisé la porte-parole. On ne sait pas encore à quel point les nouvelles réductions annoncées vendredi par Lufthansa toucheront aussi Swiss.

/ATS