Maillard et Broulis en soutien aux travailleurs de Vetropack

Les sénateurs vaudois Pierre-Yves Maillard et Pascal Broulis sont venus apporter leur soutien ...
Maillard et Broulis en soutien aux travailleurs de Vetropack

Maillard et Broulis en soutien aux travailleurs de Vetropack

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Les sénateurs vaudois Pierre-Yves Maillard et Pascal Broulis sont venus apporter leur soutien aux travailleurs de Vetropack lors des assemblées du personnel mardi à St-Prex (VD). Les employés exigent une période de consultation plus longue et ont lancé une pétition.

Les travailleurs du site de Vetropack à Saint-Prex, accompagnés des syndicat Unia et Syna, travaillent d’arrache-pied au maintien des emplois et du site de production à St-Prex dans le cadre de la période de consultation, écrivent les syndicats mardi dans un communiqué. Pour mémoire, la dernière verrerie de Suisse, qui compte 180 employés, est menacée de fermeture.

Lors des assemblées, les sénateurs vaudois ont rappelé l’importance stratégique de maintenir une production de contenants en verre en Suisse. Dans leurs allocutions, ils ont apporté leur plein soutien aux travailleurs mobilisés sur place.

Les deux anciens conseillers d'Etat socialiste et PLR se sont également engagés à entamer toutes les démarches utiles au niveau fédéral, afin que l’ensemble des pistes soient sérieusement analysées en vue du maintien de la production sur le site de St-Prex.

Délai supplémentaire

De leur côté, les travailleurs ont discuté de l’avancée des travaux concernant la sauvegarde de la production. Le personnel a relevé d’importants problèmes de transparence de la part de la direction dans la communication des chiffres et des informations. Ces éléments sont pourtant essentiels au bon déroulement de la période de consultation, déplorent-ils.

Les assemblées concluent que ces manquements ont péjoré les possibilités offertes par le cadre légal pour formuler des propositions afin d’éviter des pertes d’emplois. Partant, les travailleurs exigent de leur direction qu'elle prolonge la période de consultation s'achevant jeudi jusqu'à fin avril 2024. Ils lui demandent également de fournir tous les documents demandés lors de la séance prévue mercredi.

Changement de stratégie

Enfin, face au manque d’ouverture de Vetropack, le personnel a décidé de lancer une pétition pour maintenir le site et préserver les emplois, dont les premiers signataires sont Pierre-Yves Maillard et Pascal Broulis. Le texte exige un changement de stratégie de l’entreprise et appelle les autorités fédérales et cantonales à prendre toutes les dispositions pour maintenir une filière complète de production et de recyclage de verre en Suisse.

La pétition s’inscrit dans la même ligne que la résolution votée à la quasi-unanimité du Grand Conseil mardi dernier. Elle est disponible en ligne à l’adresse http://vaud.unia.ch/vetropack, précise le communiqué.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus