Migros Neuchâtel-Fribourg: vote des coopérateurs le 16 novembre

Le vote des coopérateurs de Migros Neuchâtel-Fribourg (MNF), pour ou contre Damien Piller, ...
Migros Neuchâtel-Fribourg: vote des coopérateurs le 16 novembre

Migros Neuchâtel-Fribourg: vote des coopérateurs le 16 novembre

Photo: KEYSTONE

Le vote des coopérateurs de Migros Neuchâtel-Fribourg (MNF), pour ou contre Damien Piller, interviendra le 16 novembre. Dans l'attente, le rapport commandé par l'administration de MNF confirme que le président de la coopérative ne s'est pas enrichi illégitimement.

L’administration de MNF, qui soutient Damien Piller, salue le fait que les résultats clarifient un 'point essentiel' dans le cadre du conflit opposant son président à la Fédération des coopératives Migros (FCM), a-t-elle indiqué vendredi. Des points ouverts demandent toutefois des compléments d’information de la part de Damien Piller, relève le communiqué.

Le document, dont une première mouture avait été présentée à fin août, répète que Damien Piller ne s’est pas enrichi de manière illégitime lors de la construction des magasins Migros à Belfaux (FR) et à La Roche (FR). La conclusion ressort d’un audit de compliance neutre, mené par des experts indépendants, selon l'administration.

Des manquements

S'il n'y a pas d’enrichissement illégitime dans le cadre des projets de Belfaux et de La Roche, l’expertise n'en demeure pas moins très sévère, précise le communiqué. Elle constate 'des manquements importants au niveau du travail de la direction et un contrôle insuffisant du travail par l’administration' de MNF à l’époque des faits.

C'est pourquoi l’administration demande des compléments d’information à son président. La direction de MNF a refusé quant à elle de répondre aux questions des experts, est-il spécifié dans le communiqué de l'administration, l'équivalent du conseil d'administration.

Vote le 16 novembre

Quoiqu'il en soit le dernier mot reviendra aux 124'000 coopérateurs neuchâtelois et fribourgeois. Ces derniers pourront voter le samedi 16 novembre. La procédure avait été décidée à mi-septembre, en se fondant sur le fait que la compétence leur revient, lors d'une séance extraordinaire du comité coopératif.

Ces 'votations générales' auront pour objet la révocation des membres de l'administration de la coopérative régionale. La décision, que l'administration autour de Damien Piller a qualifiée alors de sans valeur, a été arrêtée par 24 voix contre 3.

Valeurs Duttweiler

'Comme ses nombreuses tentatives d’arriver à un accord équitable se sont révélées infructueuses, l’administration de MNF espère que la votation marquera la fin de l'acharnement sans précédent dans la longue histoire de Migros et totalement indigne des valeurs éthiques prônées par son fondateur Gottlieb Duttweiler', note le communiqué.

Pour mémoire, le conflit entre la FCM et Damien Piller a éclaté au grand jour au début de l'été. Les instances centrales du géant orange reprochent à Damien Piller de s'être enrichi lors de la construction de deux nouveaux magasins Migros en 2014 et 2015. La FCM et la direction de MNF ont déposé tour à tour des plaintes pénales.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus