Moins d'un million de camions ont franchi les Alpes en 2017

Comme en 2016, moins d'un million de camions ont franchi les Alpes suisses en 2017: 954'000 ...
Moins d'un million de camions ont franchi les Alpes en 2017

Moins d'un million de camions ont franchi les Alpes en 2017

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Comme en 2016, moins d'un million de camions ont franchi les Alpes suisses en 2017: 954'000 poids lourds, soit 2,1% de moins que l'année précédente. On reste toutefois encore loin de l'objectif de 650'000 camions fixé dans la loi.

'Malgré l'interruption de la ligne de la vallée du Rhin l'an passé, il n'y a pas eu de report significatif du fret du rail à la route', a indiqué jeudi dans son rapport sur le transport de marchandises transalpin en 2017 l'Office fédéral des transports (OFT).

Avec 954'000 trajets de camions, le chiffre pour 2017 est inférieur d’environ un tiers à celui de 2001, année où la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP) et l'augmentation progressive de la limite de poids à 40 tonnes ont créé de nouvelles conditions-cadres.

Il faut remonter au milieu des années 1990 pour atteindre un nombre de passages inférieur au million comme en 2016. Mais à l'époque le volume de marchandises transportées par la route était presque deux fois plus faible.

L'objectif prescrit par la loi pour l'année 2018 est de 650'000 trajets de camions, rappelle l'OFT. Sur mandat de la commission des transports et des télécommunications du Conseil national, l'office prépare une stratégie pour la mise en œuvre à moyen terme de cet objectif de transfert. Le rapport sera disponible d'ici à la fin de l'année.

Part du rail en hausse

Dans l'ensemble, le volume de transport routier et ferroviaire de marchandises dans les Alpes a lui diminué de 4% par rapport à l'année précédente. La raison principale en est la fermeture de la Rheintalbahn près de Rastatt en Allemagne, qui a duré 50 jours, explique l'OFT.

La part de marché du rail dans le fret transalpin a, elle, augmenté. Avec 71%, elle avait atteint un record depuis 2001, en 2016. La variation est minime pour 2017: cette part de marché du rail est en effet passée de 71% à 70%.

Le rapport publié jeudi montre aussi que le volume du fret ferroviaire a diminué de 5,3% l'an dernier pour s'établir à 27,2 millions de tonnes. Cette situation est due à l'interruption de l'exploitation sur la ligne de la vallée du Rhin près de Rastatt et aux restrictions causées par les travaux de construction sur la ligne italienne de Luino, souligne l'OFT.

Une première

Le transport par wagons complets, qui a particulièrement souffert des problèmes d'infrastructure, a perdu un cinquième de son volume par rapport à 2016. En revanche, le transport de conteneurs et de semi-remorques (transport combiné non accompagné) a augmenté de 1,5%. Les transports de la chaussée roulante ont progressé de 2,1%.

Pour la première fois, plus de la moitié du volume de fret routier et ferroviaire a été acheminée en transport combiné à travers les Alpes suisses, relève le rapport de l'OFT.

L'Initiative des Alpes a réagi le même jour à ce rapport. 'Bien que le nombre de poids lourds transitant par les Alpes ait diminué l'année passée également, la Suisse n'a pas encore résolu les problèmes du trafic de marchandises en transit: au San Bernardino, les courses de poids lourds ont augmenté et le tunnel de base du Gothard n'a pas amené le virage capital attendu dans le transfert', écrit l'association dans un communiqué.

/ATS
 

Actualités suivantes