Non au monopole des casinos suisses sur Internet

Les casinos suisses ne doivent pas avoir le monopole des jeux d'argent sur Internet. Dénonçant ...
Non au monopole des casinos suisses sur Internet

Les casinos suisses ne doivent pas avoir le monopole des jeux d'argent sur Internet. Dénonçant le blocage des fournisseurs étrangers prévu dans la nouvelle loi soumise au peuple le 10 juin, les opposants ont lancé jeudi leur campagne de votation.

A l'origine du référendum, les jeunesses du PLR, du PVL et de l’UDC partent renforcés au combat. Outre les Jeunes Verts déjà acquis à la cause, les Jeunes socialistes et le PLR prônent désormais le refus de la loi. L'UDC a décidé de laisser la liberté de vote.

Selon l'alliance des opposants, la nouvelle loi est dangereuse car elle rendra l'isolement numérique acceptable. Les start-ups seront découragées et la compétitivité chutera. La Suisse a besoin de règles intelligentes et libérales.

Le blocage des fournisseurs de jeux étrangers sur Internet pourra être contourné très facilement et privera les joueurs en ligne de toute protection. Le Parlement a négligé la protection des joueurs a dans la nouvelle loi. Ce n'est pas une raison pour prévoir un monopole des casinos sur Internet et restreindre les libertés de tous.

Un rejet de la loi ne mettra pas en danger les revenus fiscaux des jeux destinés au sport et à la culture. On en resterait au statu quo, ont soutenu les opposants qui promettent une campagne dynamique.

/ATS