Nouvel espace pour les singes du zoo de Servion (VD)

Les 21 singes du zoo de Servion (VD) ont retrouvé leurs pénates après 18 mois de travaux. Leur ...
Nouvel espace pour les singes du zoo de Servion (VD)

Nouvel espace pour les singes du zoo de Servion (VD)

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Les 21 singes du zoo de Servion (VD) ont retrouvé leurs pénates après 18 mois de travaux. Leur bâtiment a été entièrement démoli puis reconstruit. Tamarins lions à tête dorée, saïmiris de Bolivie, ouistitis et capucins ont investi leurs nouveaux espaces lumineux.

'J'avais envie qu'ils passent Noël dans la nouvelle installation', explique jeudi Roland Bulliard, le directeur du zoo. Chaque enclos a été pensé en fonction des besoins de l'espèce qu'il abrite.

Le bâtiment d'environ 35 mètres sur 15 est plus lumineux: 'Le toit est transparent et atteint 5,60 mètres à son plus haut. On y a mis des arbres et beaucoup de branches', détaille le directeur.

Les espaces extérieurs seront aménagés dès la fin février ou le début du mois de mars. Les primates ne supportent pas le froid et ne les auraient de toute façon pas utilisés durant l'hiver.

Lémurs aux yeux turquoise

Durant les travaux, une partie des singes a séjourné au Papiliorama de Chiètres (FR), une autre au parc Challandes à Genève. Le défi a été de trouver des lieux d'accueil séparés pour les sept groupes de primates. Car il était impossible de mélanger des groupes qui fonctionnent selon une hiérarchie bien définie.

Le parc animalier abrite plusieurs espèces de singes qui font partie d'élevages européens de protection des espèces menacées. 'Nous avons des couples de tamarins lion à tête dorée et de tamarins pinchés, nous espérons qu'ils se reproduiront', a expliqué le directeur.

Le zoo accueille aussi un couple de lémurs aux yeux turquoise, un singe de Madagascar particulièrement menacé. Mais pour cette espèce, les espoirs de reproduction sont plus ténus.

Le nouveau bâtiment sera ouvert au public dès samedi. L'ancien, qui datait de 1974, a été entièrement démoli. Il abritait initialement de petits mammifères, avant d'être réaménagé pour les primates dès 1982. Les premiers singes du zoo provenaient des animaleries du CHUV.

/ATS