Novartis a déroulé fin 2019, travaille à l'autonomisation de Sandoz

Novartis a engrangé au dernier trimestre 2019 un chiffre d'affaires de 12,40 milliards de dollars ...
Novartis a déroulé fin 2019, travaille à l'autonomisation de Sandoz

Novartis a déroulé fin 2019, travaille à l'autonomisation de Sandoz

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Novartis a engrangé au dernier trimestre 2019 un chiffre d'affaires de 12,40 milliards de dollars (presque autant en francs), lui permettant d'afficher sur l'ensemble de l'exercice une croissance des ventes de 6% à 47,45 milliards.

Après avoir introduit son ancienne division ophtalmique Alcon en Bourse l'an dernier, la multinationale planche désormais sur une autonomisation de sa filiale biosimilaires et génériques Sandoz et une concentration sur son coeur de métier, indique le compte-rendu annuel publié mercredi.

Sur le plan opérationnel, l'excédent d'exploitation (Ebit) trimestriel s'est envolé de plus d'un tiers à 1,82 milliard de dollars, porté par le produit de désinvestissements notamment.

Le bénéfice net par contre s'est érodé de 7% à 1,13 milliard, plombé par une charge fiscale non récurrente. Hors exceptionnels, l'Ebit comme le bénéfice net auraient progressé de 11% à respectivement 3,46 et 2,99 milliards de dollars.

Sur l'ensemble de l'année écoulée, l'Ebit a gagné 8% à 9,09 milliards (14,11 milliards hors exceptionnels). Le bénéfice net, marqué en 2018 par le produit de la cession des parts dans la coentreprise avec GlaxoSmithKline (GSK) dans les médicaments sans ordonnance, a été élagué de 44% à 7,15 milliards de dollars (12,10 milliards hors exceptionnels).

Les actionnaires pourront compter sur une rémunération étoffée de dix centimes à 2,95 francs par action au titre de 2019.

La performance s'inscrit peu ou prou dans le cadre des projections des analystes consultés par AWP. Le chiffre d'affaires annuel était en moyenne attendu à 47,75 milliards de dollars, l'Ebit de base à 14,16 milliards et le bénéfice net de base à 12,15 milliards.

Pour l'exercice en cours, la direction anticipe une croissance de 5 à près de 10%.

/ATS
 

Actualités suivantes