Nuit la plus froide de l'hiver dans certaines régions de Suisse

Certaines régions de Suisse ont connu la nuit la plus froide depuis le début de l'hiver, a ...
Nuit la plus froide de l'hiver dans certaines régions de Suisse

Nuit la plus froide de l'hiver dans certaines régions de Suisse

Photo: KEYSTONE/SANDRA HILDEBRANDT

Certaines régions de Suisse ont connu la nuit la plus froide depuis le début de l'hiver, a indiqué tôt samedi MétéoSuisse sur Twitter. Les températures ont fortement chuté dans les localités couvertes de neige au centre et à l'est du Plateau.

Dans ces régions, c'est la nuit jusqu'ici la plus froide, avec le mercure à -17,9 degrés à Hallau (SH) ou -16,3 à Koppigen (BE), précise MétéoSuisse. Dans ces localités, un froid pareil a été mesuré pour la dernière fois en 2014.

A La Brévine (NE), la 'Sibérie de la Suisse', Meteonews a mesuré -17,8 degrés. Il y a une semaine, le thermomètre y était descendu jusqu'à -26 degrés la nuit.

A l'aéroport de Zurich, les mesures relevaient samedi vers 02h00 environ -14 degrés. Températures glaciales également en montagne, avec par exemple -29,9 sur la Glattalp (SZ) ou -25,6 à Samedan (GR), selon Meteonews.

A l'ouest du Plateau, sans chutes de neige et avec la présence de la bise, il a fait nettement moins froid, a ajouté MétéoSuisse.

Transports perturbés

Il existait tôt le matin un risque de verglas sur les routes et de visibilité réduite en raison du brouillard local. Le froid et la neige continuent de perturber les transports publics dans de nombreuses régions. Zurich et sa région restent notamment touchés, mais la situation se détend peu à peu, bus et trams reprenant leur service.

Les pompiers zurichois ont compté 2500 engagements dans le canton ces deux derniers jours. Rien qu'en ville de Zurich, ils ont dû se mobiliser 600 fois samedi matin, en majorité pour des arbres ou branches tombés sur la chaussée en raison du poids de la neige. Des conduites électriques, bâtiments et voitures ont été endommagés.

Dans le canton des Grisons, la situation sur route est en grande partie revenue à la normale. Le col du Julier est à nouveau praticable et les accès aux destinations de vacances, comme Davos ou Flims, sont rétablis. Plusieurs routes des vallées voisines sont encore fermées pour des raisons de sécurité à cause du danger d'avalanche.

'Les services ferroviaires sont actuellement perturbés suite à des chutes de neige dans une grande partie de la Suisse', peut-on lire sur le site des CFF. La Matterhorn Gotthard Bahn a interrompu toute circulation des trains entre Viège (VS) et Andermatt (UR) en raison du danger d'avalanche. Les liaisons ferroviaires vers l'étranger enregistrent des retards ou sont supprimées.

Le bonheur des skieurs

Ces conditions hivernales ont néanmoins fait des heureux, les amateurs de sports d'hiver, qui ont été nombreux à rejoindre les pistes samedi, comme en témoignent par exemple les images prises par Keystone-ATS à Verbier (VS).

Les réseaux sociaux montraient également des files d'attente considérables devant les remontées mécaniques, comme à Flims (GR) ou au Flumserbergen (SG). Le non-respect des mesures de distanciation sociale faisait d'ailleurs l'objet de nombreux commentaires critiques.

Le plaisir du ski pourrait d'ailleurs bientôt être terminé. C'est du moins ce que laisse entendre la ministre des sports Viola Amherd dans une interview accordée à la 'Schweiz am Wochenende'. En attendant, jusqu'à trente centimètres de poudreuse supplémentaires sont attendus dimanche au nord des Alpes, selon l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF).

/ATS
 

Actualités suivantes