OVS va fermer 30 succursales Charles Vögele en Autriche

Un peu plus d'un an après avoir repris de la chaîne de confection schwytzoise Charles Vögele ...
OVS va fermer 30 succursales Charles Vögele en Autriche

OVS va fermer 30 succursales Charles Vögele en Autriche

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Un peu plus d'un an après avoir repris de la chaîne de confection schwytzoise Charles Vögele, le groupe de mode italien OVS veut maintenant fermer des filiales en Autriche. Un quart des magasins Vögele du pays mettra la clé sous la porte.

Au total, 30 succursales Charles Vögele sur 125 seront fermées ces prochains mois. Le nombre de nouveaux magasins qui seront touchés à l'avenir dépendra surtout de l'évolution des affaires en Autriche, a déclaré vendredi la porte-parole d'OVS interrogée par l'agence autrichienne apa. Dans les prochains mois, 30 autres devraient suivre.

Employés touchés

OVS n'a pas pu dire combien parmi les 950 personnes perdraient leur emploi ou pourraient être reprises dans des magasins OVS. 'Nous essayons de trouver une solution contractuelle sociale', a ajouté la porte-parole.

D'ici à fin 2019, chaque succursale qui adhère au nouveau concept au niveau de la surface et la grandeur, sera transformée en marque OVS qui produit ses habits en Extrême-Orient. Depuis l'automne dernier, cinq nouvelles filiales OVS ont été ouvertes en Autriche. Huit autres suivront ce printemps.

OVS est essentiellement localisée dans les centres-villes ou dans les centres commerciaux. Pour Thomas Krenn, directeur de Charles Vögele pour l'Autriche, il y a là de nouveaux emplois particulièrement attractifs.

Pour rappel, Charles Vögele, en difficultés chroniques depuis plusieurs années, a été repris à mi-décembre 2016 par des investisseurs italiens, dont OVS, regroupés au sein de la société Sempione Retail.

OVS est le numéro un italien de la confection avec des parts de marché atteignant le double de celles de H&M ou Zara. Le groupe compte aujourd'hui plus de 1500 points de vente, dont 192 en dehors de l'Italie.

/ATS
 

Actualités suivantes