Ouverture prolongée pour les commerces à Vevey

A Vevey, les commerces pourront ouvrir leurs portes jusqu'à 20h00 dès samedi, avant même que ...
Ouverture prolongée pour les commerces à Vevey

Ouverture prolongée autorisée pour les magasins à Vevey

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

A Vevey, les magasins peuvent ouvrir leurs portes jusqu'à 20h00 et ceci dès samedi, avant même que ne débute la Fête des vignerons. Le syndicat Unia s'opposait à cette mesure, mais le Tribunal cantonal a levé l'effet suspensif. Une décision sur le fond est attendue.

La Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal a accepté la requête de levée de l'effet suspensif déposée par la municipalité, a annoncé vendredi la ville. Cette décision autorise les commerçants qui le souhaitent à ouvrir jusqu'à 20h00 (du lundi au samedi), et ceci dès le 1er juin.

La municipalité explique avoir autorisé ces ouvertures prolongées - une mesure 'exceptionnelle' - pour favoriser la vie commerciale à Vevey durant les préparatifs de la Fête et pendant l'événement qui se tiendra du 18 juillet au 11 août. Cette année, contrairement à l'édition de 1999, les répétitions du spectacle ont lieu dans l'arène, drainant des milliers de figurants et de spectateurs en ville, a fait valoir la ville dans un communiqué.

'C'est un pas dans la bonne direction', a réagi Astrid Meyer, présidente de l'Association des commerçants de Vevey (ACV). 'Cette mesure doit permettre d'animer la ville et de tirer profit de la venue des touristes. Sachant que les stands de la Fête seront ouverts, les commerçants veveysans doivent avoir le choix de fermer plus tard'.

Pas terminé

Mais le conflit n'est pas terminé. La levée de l'effet suspensif peut être attaquée dans les dix jours. 'Une décision sera prise lundi', a indiqué à Keystone-ATS Me Nicolas Mattenberger, avocat des recourants.

Sur le fond, il se dit 'étonné' de cette décision. 'Pour lever l'effet suspensif, il faut un intérêt public prépondérant, or je ne vois pas où il est', a-t-il expliqué à Keystone-ATS.

Il observe que cette décision a été prise par un juge instructeur seul. Ce sont trois magistrats qui prononceront le jugement sur le fond. Et ce verdict a été promis 'dans des délais rapides', note-t-il.

Pas péjorer la situation

Le syndicat Unia, mandaté par le personnel de vente, s'oppose à ces horaires étendus. Le recours ne vise pas les jours de la Fête proprement dite, mais uniquement la période antérieure. Pour le syndicat, l'objectif est de ne pas péjorer les conditions de travail du personnel de vente qui sera déjà grandement sollicité pour des horaires prolongés durant la Fête.

/ATS
 

Actualités suivantes