Parmelin discute situation économie et numérique avec ses homologues germaniques

Conséquences de la pandémie sur l'économie, politique commerciale mondiale, mais aussi politique ...
Parmelin discute situation économie et numérique avec ses homologues germaniques

Parmelin discute situation économie et numérique avec ses homologues germaniques

Photo: KEYSTONE/PETER KLAUNZER

Conséquences de la pandémie sur l'économie, politique commerciale mondiale, mais aussi politique numérique européenne: ces thèmes ont été lundi au centre de l'entretien virtuel de Guy Parmelin avec ses homologues allemand, autrichien et liechtensteinois.

'Dans la période actuelle, qui pose des défis majeurs à nos quatre pays, nous avons plus que jamais besoin les uns des autres' a affirmé le président de la Confédération, cité dans un communiqué commun. 'C'est grâce au pragmatisme, à la flexibilité et au courage que nous pouvons maîtriser cette situation extraordinaire'.

'Nos excellentes relations économiques bilatérales nous y aident certainement: l'année dernière, l'Allemagne et l'Autriche ont représenté un quart du volume du commerce mondial de l'économie suisse. Les relations économiques sont également étroites avec le Liechtenstein. Dans ce contexte, des rencontres régulières avec mes homologues des pays voisins germanophones sont très importantes pour moi'.

Le ministre allemand de l’Economie et de l’Energie, Peter Altmaier, a également insisté sur l'importance d'intensifier les échanges et la coopération. 'Nous avons aussi discuté de questions clés pour l'avenir, telles que le renforcement du marché intérieur et de l'ordre commercial multilatéral, ainsi que la transformation verte et numérique', a-t-il dit.

Un levier essentiel pour la prospérité

'La crise actuelle nous montre à quel point la numérisation est importante pour soutenir notre système économique et étatique et le rendre encore plus efficace. Il s'agit d'un levier essentiel pour la compétitivité, la croissance et la prospérité dans toute l'Europe', a renchéri Margarete Schramböck, la ministre autrichienne de la numérisation et de la localisation des entreprises.

'C'est pourquoi nous nous félicitons de la poursuite de la stratégie du marché unique numérique et profitons de cette réunion pour faire avancer des projets communs', a-t-elle ajouté.

Innovation, technologies d'avenir et numérisation dans l'ensemble du marché unique européen sont aussi vues comme des priorités par le vice-chef du gouvernement liechtensteinois, Daniel Risch.

Cette traditionnelle réunion quadripartite est la plus importante plateforme d'échange de vues entre les ministres de l'économie des quatre pays. Elle se tient depuis 45 ans, initialement sous la forme tripartite de la Suisse, de l'Autriche et de l'Allemagne. Le Liechtenstein a été ajouté en 2013. La prochaine réunion sera accueillie par l'Autriche.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus