Pékin interdit à ses compagnies de faire voler les Boeing 737 MAX 8

La Chine a ordonné lundi aux compagnies aériennes chinoises de suspendre les vols de leurs ...
Pékin interdit à ses compagnies de faire voler les Boeing 737 MAX 8

Boîtes noires du Boeing 737 d'Ethiopian Airlines retrouvées

Photo: KEYSTONE/EPA/DANIEL IRUNGU

Les deux boîtes noires du Boeing 737 MAX 8 d'Ethiopian Airlines qui s'est écrasé dimanche au sud-est d'Addis Abeba ont été retrouvées. La compagnie aérienne a fait cette annonce alors que l'Indonésie a décidé d'immobiliser à son tour sa flotte de Boeing 737 MAX.

La boîte noire contenant les données techniques du vol et celle enregistrant les discussions dans le cockpit 'ont été retrouvées', a indiqué Ethiopian Airlines sur son compte Twitter. De son côté, l'Indonésie a décidé d'immobiliser sa flotte de Boeing 737 MAX 8 après des annonces similaires de la Chine et de l'Ethiopie.

'Le directeur général du Transport aérien va prendre des mesures pour faire des inspections et interdire temporairement aux Boeing 737 MAX 8 de voler en Indonésie', qui a fait face fin octobre à une tragédie similaire, a annoncé à l'AFP Polana Pramesti, le responsable de ce service au sein du ministère des Transports indonésien.

Plus tôt dans la journée, la Chine a ordonné aux compagnies aériennes chinoises de suspendre les vols de leurs Boeing 737 MAX 8, après le crash la veille d'un avion de même modèle d'Ethiopian Airlines. Peu après, la compagnie aérienne éthiopienne a pris la même mesure.

Pour la deuxième fois en quelques mois, un Boeing 737 MAX 8 s'est écrasé quelques minutes après son décollage, soulevant de nouvelles questions sur les débuts de cet appareil essentiel pour le constructeur américain.

Les 157 passagers et membres de l'équipage qui avaient pris place à bord du vol d'Ethiopian Airlines sont morts dimanche, a confirmé la compagnie éthiopienne. Cette tragédie survient après celle de Lion Air à la fin octobre. L'appareil moyen-courrier de la compagnie à bas coûts indonésienne s'était, lui, abîmé en mer de Java, tuant 189 personnes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus