Philip Morris débourse 2,7 milliards pour du tabac à chauffer

Le cigarettier américain Altria a annoncé mercredi la signature d'un accord avec Philip Morris ...
Philip Morris débourse 2,7 milliards pour du tabac à chauffer

Philip Morris débourse 2,7 milliards pour du tabac à chauffer

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Le cigarettier américain Altria a annoncé mercredi la signature d'un accord avec Philip Morris International, qui paiera 2,7 milliards de dollars pour obtenir les droits de commercialisation exclusive aux Etats-Unis du dispositif de tabac chauffé IQOS.

Cet accord prévoit qu''Altria recevra des paiements en espèces de Philip Morris International d'un montant total d'environ 2,7 milliards de dollars (avant impôts) en échange de l'attribution des droits de commercialisation exclusifs aux États-Unis au IQOS Tobacco Heating System à compter du 30 avril 2024', annonce Altria dans un communiqué.

Cet accord vient prendre le relais de l'accord initial, qui a démarré lors de l'autorisation de commercialisation de ce produit, donnée en avril 2019. Cet appareil électronique chauffe un bâtonnet de tabac, enveloppé de papier, semblable à une cigarette, à une température pouvant atteindre 350 degrés Celsius, au lieu de le brûler.

Altria précise avoir reçu de la part de Philip Morris International (PMI) un paiement de 1 milliard de dollars lors de la conclusion de l'accord, et précise que, 'selon les termes de l'accord, PMI est tenu d'effectuer un paiement supplémentaire de 1,7 milliard de dollars (plus les intérêts) d'ici juillet 2023 pour un paiement total en espèces d'environ 2,7 milliards de dollars (avant impôts)'.

Altria et Philip Morris International se sont séparés en 2008, mais vendent les mêmes marques comme les emblématiques Marlboro, l'un aux Etats-Unis, l'autre à l'international. Ils avaient envisagé en 2019 une fusion, qui aurait créé un mastodonte pesant plus de 200 milliards de dollars en Bourse, 55 milliards de dollars de chiffre d'affaires et 15 milliards de dollars de bénéfices, mais avaient finalement renoncé.

Par ailleurs, Philip Morris International pourrait relever son offre de rachat du suédois Swedish Match, selon le Wall Street Journal mercredi soir.

L'accord initial, annoncé en mai, portait sur 16 milliards de dollars, et l'offre relevée pourrait être annoncée jeudi, selon des sources proches citées par le quotidien économique.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus