Rachat de SABMiller par AB InBev pour 105 milliards de francs

Erreur de rendu non gérée dans 'HitCounterNews' part: System.Exception: System.Data.SqlClient.SqlException: Transaction (Process ID 78) was deadlocked on lock | communication buffer resources with another process and has been chosen as the deadlock victim. Rerun the transaction. à System.Data.SqlClient.SqlConnection.OnError(SqlException exception, Boolean breakConnection) à System.Data.SqlClient.TdsParser.ThrowExceptionAndWarning(TdsParserStateObject stateObj) à System.Data.SqlClient.TdsParser.Run(RunBehavior runBehavior, SqlCommand cmdHandler, SqlDataReader dataStream, BulkCopySimpleResultSet bulkCopyHandler, TdsParserStateObject stateObj) à System.Data.SqlClient.SqlDataReader.ConsumeMetaData() à System.Data.SqlClient.SqlDataReader.get_MetaData() à System.Data.SqlClient.SqlCommand.FinishExecuteReader(SqlDataReader ds, RunBehavior runBehavior, String resetOptionsString) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReaderTds(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, Boolean async) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReader(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, String method, DbAsyncResult result) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.RunExecuteReader(CommandBehavior cmdBehavior, RunBehavior runBehavior, Boolean returnStream, String method) à System.Data.SqlClient.SqlCommand.ExecuteScalar() à IceCube.Common.SQLGetScalar(String query, String connectionString, SqlParameter[] prms) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Common.cs:ligne 2230 update Object10004 set Value36=Value36+1 where ObjectID=@ObjectID à IceCube.Common.SQLGetScalar(String query, String connectionString, SqlParameter[] prms) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Common.cs:ligne 2253 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.GetLiveValue(Int32 navID, Int32 zoneID, Int32 objectID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 80 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.GetData(Int32 navID, Int32 zoneID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 117 à IceCube.BuiltInParts.ScalarQuerySlot.RenderCall(ITemplate currentTemplate, Int32 navID, Int32 zoneID, SitePart sitePartID) dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\BuiltInParts\Scalar\ScalarQuerySlot.cs:ligne 135 à IceCube.Rendering.CallPartBlockInfo.ToString() dans C:\Repository\Core\IceCube_Business35\Rendering\CallPartBlockInfo.cs:ligne 68
Le numéro deux mondial de la bière, le britannique SABMiller, a annoncé mardi avoir accepté ...
Rachat de SABMiller par AB InBev pour 105 milliards de francs

Rachat de SABMiller par AB InBev pour 105 milliards de francs

Photo: Keystone

Le numéro deux mondial de la bière, le britannique SABMiller, a annoncé mardi avoir accepté de se faire racheter par le numéro un du secteur, le belgo-brésilien AB InBev. La transaction se chiffre à 105 milliards de francs.

Il s'agit de l'une des principales opérations d'acquisition de l'histoire. Si la transaction aboutit, elle mariera les marques de bière américaine Budweiser et belge Stella Artois, propriétés de AB InBev, avec les italienne Peroni, tchèque Pilsner Urquell et néerlandaise Grolsch de SABMiller.

L'acquisition de SABMiller permet entre autres à AB InBev de s'ouvrir en grand la porte de l'Afrique. Sa cible est bien présente dans ce continent et, notamment, en Afrique du Sud, berceau de SABMiller où il est né, il y a 120 ans.

Le groupe SABMiller, basé à Londres, a expliqué dans un communiqué commun que son conseil d'administration était parvenu à une entente avec celui d'AB InBev, en vertu de laquelle ce dernier va racheter chaque action SABMiller pour 44 livres sterling, ce qui valorise la capitalisation boursière de SABMiller à hauteur de 71,2 milliards de livres (105 milliards de francs).

Offre relevée quatre fois

En ajoutant la dette de SABMiller, cette offre en numéraire valorise même le groupe basé à Londres autour de 80 milliards de livres (118 milliards de francs).

Le conseil d'administration de SABMiller a souligné que cette offre, qu'AB InBev a dû relever quatre fois pour obtenir l'accord de sa cible, représentait une prime de 50 % par rapport au cours de l'action SABMiller à la clôture du 14 septembre. Il s'agissait alors de la veille du jour où les spéculations sont fortement montées sur le marché à propos d'une éventuelle transaction.

L'accord conclu entre les directions des deux groupes prévoit une offre alternative à la proposition en cash, portant sur un maximum de 41 % du total des actions de SABMiller. Les actionnaires du groupe britannique qui choisiraient cette alternative se verraient alors remettre environ 0,48 action d'AB InBev plus 3,78 livres en numéraire pour chacune de leur action SABMiller.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus