Rafales et fortes pluies balaient la Suisse à la veille de Noël

Bourrasques et fortes précipitations s'abattent depuis dimanche soir sur la Suisse. Le danger ...
Rafales et fortes pluies balaient la Suisse à la veille de Noël

Rafales et fortes pluies balaient la Suisse à la veille de Noël

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Bourrasques et fortes précipitations s'abattent depuis dimanche soir sur la Suisse. Le danger d'avalanche reste en outre élevé dans une large partie des Alpes.

Les plus fortes rafales, allant jusqu'à 143 km/h, ont été enregistrées tôt lundi matin au Titlis, indique SRF Meteo dans un communiqué. Au Jungfraujoch, le vent a soufflé jusqu'à 131 km/h. Et au Chasseral jusqu'à 123 km/h.

Le front froid venu du nord-ouest a également apporté de fortes précipitations. A Ebnat-Kappel (SG), 78,9 mm sont tombés en 24 heures. Côté romand, ce sont les villages de Derborence (58 mm) et Baltschiedertal (50,2 mm) dans le Valais qui ont été les plus touchés.

Avalanche entre Uri et les Grisons

Plus haut, c'est la neige qui est tombée. Une avalanche a interrompu lundi matin le trafic ferroviaire entre Uri et les Grisons, ont indiqué les chemins de fer Matterhorn Gotthard.

Les trains n'ont momentanément pas pu circuler entre Nätschen (UR) et Tschamut-Selva (GR) à cause des travaux de déblaiement. Tout est rentré dans l'ordre dans la matinée. La circulation entre Andermatt (GR) et Tschamut-Selva a cependant de nouveau été fermée en raison d'un danger d'avalanche dans l'après-midi.

Le danger d'avalanche reste par ailleurs élevé dans une large partie des Alpes en raison des neiges fraîches et des vents tempétueux qui balaient la Suisse depuis dimanche soir, selon le dernier bulletin de l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF), publié lundi à 08h00.

Il se situe au degré 4 sur une échelle de 5. Ailleurs dans les Alpes, le danger d'avalanche est marqué, soit au degré 3.

Attention sur les pistes

La situation est très critique à toutes les expositions au-dessus de 2400 mètres et cela dans une zone allant des Diablerets (VD) au Pizol (SG), en passant par la région d'Aletsch et les Alpes uranaises. Le risque est également fort dans une partie des Grisons.

Des avalanches spontanées sont à attendre, et des avalanches isolées et de très grande taille sont possibles, précise SLF. Les avalanches peuvent entraîner le manteau neigeux entièrement mouillé en dessous d'environ 2200 mètres et s'avancer jusqu'aux prairies. Les tronçons exposés des voies de communication sont parfois menacés.

Pour les sports de neige en dehors des pistes sécurisées les conditions sont dangereuses. Des amateurs de sports d'hiver seuls peuvent facilement déclencher des avalanches. Les randonnées à ski, descentes hors-piste et randonnées en raquettes demandent une grande prudence et retenue, met en garde SLF.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus