Réduction significative du trafic pendulaire en Suisse

Au premier jour après la fermeture des frontières suisses, les routes sont d'un calme inhabituel ...
Réduction significative du trafic pendulaire en Suisse

Au premier jour après la fermeture des frontières suisses, les routes ont été d'un calme inhabituel mardi dans les grandes agglomérations, habituée aux embouteillages. Les automobilistes ont en revanche dû se montrer patients aux postes-frontières.

'Il y a eu beaucoup moins de trafic aujourd'hui', a déclaré ce matin Barbara Roelli, rédactrice à la centrale routière Viasuisse, à Keystone-ATS. Seul le périphérique nord de Zurich - le contournement de l'autoroute A1 autour de la ville - a été perturbé. 'Mais à très petite échelle.'

Les CFF ressentent depuis plusieurs jours les effets de la baisse du trafic pendulaire en raison du télétravail, a précisé un porte-parole. Le nombre de passagers a chuté de près de 50% au cours des deux dernières semaines. Selon les CFF, l'industrie s'attend à ce que la demande continue de baisser en raison des mesures décidées par le Conseil fédéral.

Les lignes de CarPostal ont aussi connu une baisse significative du nombre de passagers. Presque personne n'est monté dans les bus jaunes au Tessin et dans les zones touristiques du Valais, selon Katharina Merkel, porte-parole de CarPostal. La plupart des passagers se trouvaient dans les villes et agglomérations, où la baisse était de 50 à 70% en moyenne, a précisé Mme Merkel.

Files d'attente à la frontière

À certains postes-frontières, en revanche, il y avait des temps d'attente en raison des contrôles mis en place depuis minuit. Au passage de Bardonnex (GE) en particulier, les automobilistes venus de France doivent attendre, a déclaré Mme Roelli. Des embouteillages se sont également créés à Rheinfelden en Allemagne, où les personnes doivent être contrôlées avant d'entrer en Suisse.

Des longues files d'attente se sont formées à la douane de Vallorbe (VD). Certains automobilistes ont mis entre deux à trois heures pour passer la frontière. Les douaniers ont systématiquement contrôlé papiers d'identité et permis de travail.

Depuis lundi à minuit, le trafic frontalier en Suisse est canalisé aux principaux points de passage, a annoncé lundi l'Administration fédérale des douanes. Environ 130 petits postes-frontières ont été fermés dans tout le pays.

Seuls les ressortissants suisses, les personnes disposant d'un titre de séjour valable et les personnes qui viennent en Suisse pour travailler sont désormais autorisés à entrer. Cette restriction à l'entrée affecte uniquement la circulation des personnes. Les marchandises peuvent passer. Cette mesure vise à lutter contre la propagation du coronavirus.

/ATS
 

Actualités suivantes