Regain de pessimisme pour les entreprises

Les entreprises suisses ont fait part d'un début d'année difficile, mais elles restent prudemment ...
Regain de pessimisme pour les entreprises

Regain de pessimisme pour les entreprises

Photo: KEYSTONE/GAETAN BALLY

Les entreprises suisses ont fait part d'un début d'année difficile, mais elles restent prudemment optimistes pour l'ensemble de l'année, selon l'étude conjoncturelle publiée mardi par l'institut de recherches économiques KOF.

'La situation des affaires des entreprises s'est de nouveau refroidie en avril', ont souligné les experts de l'institut zurichois. Selon ces derniers, quasiment tous les secteurs - hormis le bâtiment et les bureaux d'études - ont fait état de 'difficultés à maintenir la bonne marche des affaires'.

L'indicateur du KOF sur la situation des affaires, compilé auprès de 4500 entreprises, a ainsi diminué pour la cinquième fois de suite, se situant à 23,63 points en avril, après 25,91 points en janvier.

Ralentissement attendu

Pour les économistes, 'les attentes des entreprises concernant le semestre à venir ne se sont toutefois pas davantage détériorées et manifestent une confiance prudente', même si la conjoncture suisse se trouve 'dans un contexte difficile'.

Les différents instituts ont en effet raboté leurs prévisions de croissance pour la Suisse. Après un produit intérieur brut (PIB) en hausse de 2,5% en 2018, le KOF table sur un ralentissement de la cadence à 1% en 2019. La Banque nationale suisse (BNS) s'attend quant à elle à une progression du PIB d'environ 1,5%.

/ATS
 

Actualités suivantes