Renault reste plombé par la Russie au premier semestre

Le groupe Renault a publié vendredi une perte nette de 1,36 milliard d'euros (un peu moins ...
Renault reste plombé par la Russie au premier semestre

Renault reste plombé par la Russie au premier semestre

Photo: KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON

Le groupe Renault a publié vendredi une perte nette de 1,36 milliard d'euros (un peu moins en francs) au premier semestre. Les chiffres rouges sont liés à la cession des activités du constructeur automobile français en Russie.

De meilleures marges sur ses ventes n'ont pas compensé la charge de 2,3 milliards d'euros liée à la cession de ses activités industrielles en Russie, où le groupe dominait le marché avec la marque Lada.

Hors Russie, le résultat net des activités poursuivies est de 657 millions d'euros sur le semestre Malgré des volumes de ventes en baisse de 12% (hors Russie), le chiffre d'affaires est resté stable (+0,3%) à 21,1 milliards d'euros.

Le groupe a amélioré ses marges en vendant des véhicules plus chers et mieux équipés, avec moins de ristournes, affichant 4,7% de marge opérationnelle hors Russie.

Renault a ainsi légèrement relevé ses prévisions pour l'année 2022, visant une marge opérationnelle de 5%, conforme à ses objectifs de long terme.

Le groupe a confirmé que la crise des semi-conducteurs aurait un impact estimé à 300'000 véhicules sur sa production de l'année 2022.

La hausse du prix des matières premières a pesé dans les comptes à hauteur de 797 millions d'euros.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus