Renault va fabriquer le SUV Duster en Turquie

Le groupe Renault va fabriquer des Dacia Duster en Turquie à partir de 2024 avant d'y lancer ...
Renault va fabriquer le SUV Duster en Turquie

Renault va fabriquer le SUV Duster en Turquie

Photo: KEYSTONE/DPA/SVEN HOPPE

Le groupe Renault va fabriquer des Dacia Duster en Turquie à partir de 2024 avant d'y lancer deux nouveaux SUV en 2026, a indiqué le groupe jeudi.

Un quatrième modèle sera également fabriqué dans cette grande usine près d'Istanbul, qui fabrique actuellement la Renault Clio et la Mégane à moteur thermique, a précisé le groupe dans un communiqué, à l'issue d'une conférence de presse à Istanbul.

Le constructeur français vise à dépasser le leader actuel du marché turc, le groupe Stellantis, en 'renforçant sa marque avec une ligne de produits riche en SUV, et l'électrification de la gamme avec des véhicules hybrides et électriques'.

Il va lancer la production d'une nouvelle génération de moteurs hybrides à Bursa à partir de 2025, et chaque modèle proposera une version hybride.

Le groupe compte ainsi vendre un tiers de voitures électrifiées à partir de 2027 en Turquie. Il y vend depuis 2023 des Clio et Austral en version hybride, et l'électrique Megane E-tech, fabriquée en France.

Le Duster, un modèle économique et roi des ventes de SUV en Europe, est actuellement assemblé en Roumanie, et sera vendu en Turquie sous badge Renault.

Le groupe compte également faire de Bursa un centre de production à l'export pour d'autres zones que l'Europe.

Avec son partenaire, le fonds de pension Oyak, Renault va investir pour cela 400 millions d'euros (près de 380 millions de francs) dans l'usine de Bursa, qui emploie plus de 6000 salariés.

L'usine lancée en 1969 a notamment fabriqué la Renault 12 puis la Renault Clio, pour un total de 7,5 millions de véhicules, dont un peu moins de 250.000 en 2022.

Le groupe automobile français compte être 'plus rentable' hors d'Europe et a lancé fin octobre une 'offensive internationale', avec un investissement de 3 milliards d'euros.

Le groupe prévoit de lancer huit nouveaux véhicules d'ici à 2027 hors d'Europe, dont cinq dans les segments plus haut de gamme C et D (compacts et familiaux), plus rentables et correspondant à la montée en gamme du groupe.

Le premier de ces huit nouveaux modèles, un SUV compact baptisé Kardian, sera fabriqué au Brésil et commercialisé en 2024 sur les marchés latino-américains, avant d'arriver dans l'usine de Casablanca, au Maroc.

/ATS