Réouverture de l'Abbatiale de Payerne après 10 ans de travaux

L'Abbatiale de Payerne (VD) rouvre samedi au public. La plus grande église romane de Suisse ...
Réouverture de l'Abbatiale de Payerne après 10 ans de travaux

Réouverture de l'Abbatiale de Payerne après 10 ans de travaux

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

L'Abbatiale de Payerne (VD) rouvre samedi au public. La plus grande église romane de Suisse sort de plus de 10 ans de travaux qui ont permis de la restaurer et d'élaborer un nouveau parcours de découverte pour les visiteurs.

Le projet de sauvegarde et de conservation date de 2007. Il s'agissait alors d'éviter 'un drame' sachant que l'édifice menaçait de s'effondrer, a rappelé mercredi devant la presse la conseillère d'Etat Christelle Luisier, ancienne syndique de Payerne. 'Il y avait une urgence à agir', a-t-elle dit.

Des premières études aux travaux de conservation, en passant par la mise en valeur et la refonte du site, plus de 1000 ouvriers de 100 entreprises spécialisées sont intervenus. Outre l'Abbatiale elle-même, le centre historique de Payerne a fait peau neuve avec le réaménagement de la place du Marché, afin d'offrir 'un écrin au joyau', a ajouté Mme Luisier.

'L'aventure de ces travaux a été longue et parfois caillouteuse', même si elle ne représente qu'une petite étape dans l'histoire millénaire de l'Abbatiale, a continué la cheffe du Département des institutions et du territoire.

Parcours immersif

Pour sauver l'édifice clunisien, les façades ont été stabilisées par des tirants métalliques forés dans les murs et le sol sur une hauteur de 25 mètres, a expliqué l'architecte responsable des travaux, Ivan Kolecek.

Il a ajouté que l'Abbatiale avait retrouvé la richesse de ses façades grâce à un rayon laser qui a balayé les surfaces sans altérer les pierres, 'révélant ainsi les ornements romans dans leur pureté.' Les toitures, une partie des voûtes et des peintures intérieures ont aussi été conservées et mises en valeur.

Pour les visiteurs, un nouveau parcours de découverte a été conçu. 'Immersif et interactif', il propose notamment de revivre l'histoire de l'Abbatiale au travers 'des personnages exceptionnels qui ont fait sa grandeur', a indiqué le muséographe Michel Etter. Il y est par exemple question de l'impératrice Adélaïde, la fille de la reine Berthe, qui vers l'an 1000 a rattaché Payerne à l'Abbaye bénédictine de Cluny.

Près de 20 millions de francs

Classée monument historique depuis 1900, l'Abbatiale de Payerne a été rénovée pour près de 20 millions de francs, dont 8,5 millions pour la seule commune de Payerne. La Confédération (4,6 millions), le canton de Vaud (environ 2 millions) et des partenaires privés ont aussi contribué aux travaux.

Ce financement multiple a été jugé 'exemplaire' par le conseiller d'Etat Pascal Broulis, chef du Département finances et en charge du patrimoine bâti. Il a indiqué que le canton avait, outre un soutien à la sauvegarde du monument, dirigé l'ensemble des recherches archéologiques.

Une fête populaire était prévue le printemps dernier pour la réouverture de l'Abbatiale, avant d'être annulée en raison du coronavirus. Pour pouvoir accueillir les visiteurs en toute sécurité, un plan de protection a été mis en place, prévoyant notamment une limitation du nombre de personnes par secteur et un nettoyage régulier des surfaces de contact.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus