Résultats en hausse et dividende relevé pour Dufry

Dufry a bouclé 2018 sur des résultats en hausse aussi bien sur le plan opérationnel que net ...
Résultats en hausse et dividende relevé pour Dufry

Résultats en hausse et dividende relevé pour Dufry

Photo: KEYSTONE/PATRICK STRAUB

Dufry a bouclé 2018 sur des résultats en hausse aussi bien sur le plan opérationnel que net, et ce dans des conditions de marché qualifiées de 'sous-optimales'. Les actionnaires se verront proposer une rémunération légèrement relevée.

Le chiffre d'affaires s'est étoffé de 3,7% à 8,67 milliards de francs. En termes organiques, c'est-à-dire ajustée des effets de change et d'acquisition, la croissance s'est établie à 2,7%, a précisé le détaillant aéroportuaire bâlois jeudi dans un communiqué.

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) est ressorti à 1,04 milliards, soit 3,3% de mieux qu'en 2017, pour une marge afférente stable à 12,0%. Toutefois, des coûts liés à 'l'ouverture et la fermeture d'opérations' ont plombé le résultat opérationnel de près de 50 millions de francs, alors que la dissolution de provisions pour le même montant avait dopé la performance de l'année dernière.

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires n'en a pas moins bondi de plus d'un quart, à 71,8 millions de francs. Le conseil d'administration proposera à ses actionnaires un relèvement du dividende à 4,00 francs par action au titre de l'exercice écoulé, contre 3,75 francs un an plus tôt.

La copie rendue par Dufry s'inscrit peu ou prou dans le cadre des projections des analystes sondés par AWP, à l'exception notable du résultat net, qui était attendu entre 92,9 et 143,0 millions de francs. Le relèvement du dividende en revanche constitue une bonne surprise.

Pour l'exercice en cours, la direction de Dufry s'attend à affronter des vents contraires en Amérique latine et dans une moindre mesure en Espagne, mais table sur une progression graduelle de la croissance organique au long de l'année, précisant qu'au cours des deux premiers mois de 2019, la croissance totale a dépassé les 3% à la faveur de nouvelles concessions.

A plus long terme, l'entreprise vise désormais une croissance organique de 3-4%, ainsi qu'un flux de trésorerie disponible de 350-400 millions de francs.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus