Roche s'est maintenu sur la voie de la croissance au 1er semestre

Le laboratoire Roche s'est maintenu sur la voie de la croissance entre janvier et fin juin ...
Roche s'est maintenu sur la voie de la croissance au 1er semestre

Roche s'est maintenu sur la voie de la croissance au 1er semestre

Photo: KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Le laboratoire Roche s'est maintenu sur la voie de la croissance entre janvier et fin juin, porté notamment par la persistance ou la résurgence de foyers pandémiques.

En première ligne contre la Covid-19, la division Diagnostics a ainsi enregistré un nouvel essor de ses revenus, de 11% à 9,95 milliards de francs.

Le coeur de métier dans la pharma affiche une progression moins vigoureuse, de 3% à 22,35 milliards de francs. Le chiffre d'affaires total a ainsi gagné 5% à 32,29 milliards, égraine un compte-rendu publié jeudi.

Sur le plan opérationnel, l'excédent avant charges d'intérêts, impôts et tout facteur jugé exceptionnel (Ebit de base) a enflé de 9% à 12,67 milliards.

La performance s'avère supérieure aux projections concoctées par les analystes. Le consensus AWP s'établissait à 32,02 milliards pour le chiffre d'affaires du groupe. La contribution de l'unité Pharma était attendue à 22,32 milliards et celle de Diagnostics à 9,70 milliards. L'Ebit de base devait osciller autour de 12,05 milliards

La direction reconduit sa feuille de route pour l'ensemble de l'exercice. Les recettes doivent au pire stagner en comparaison annuelle et au mieux venir titiller la barre de 5%. Le bénéfice par titre de base doit progresser dans une fourchette à peine supérieure à celle des ventes.

Hors effet Covid et biosimilaires des principaux moteurs de ventes vieillissants, Roche table toujours sur une croissance de près de 10%.

La franchise Covid doit accuser une contraction de l'ordre de 2 milliards de francs et le manque à gagner attribué aux biosimilaires est devisé à 2,5 milliards environ.

/ATS
 

Actualités suivantes