Séisme: l'Albanie en deuil recherche désespérément des survivants

L'Albanie, en deuil au lendemain d'un violent séisme qui a fait près de 30 morts, continuait ...
Séisme: l'Albanie en deuil recherche désespérément des survivants

Séisme: l'Albanie en deuil recherche désespérément des survivants

Photo: KEYSTONE/AP/PETROS GIANNAKOURIS

L'Albanie, en deuil au lendemain d'un violent séisme qui a fait près de 30 morts, continuait mercredi d'extraire des corps maculés de poussière d'immeubles en ruines. Les efforts se poursuivaient pour libérer des survivants.

Après le tremblement de terre de magnitude 6,4, le plus puissant à frapper ce pays des Balkans depuis plusieurs décennies, les autorités ont décrété l'état d'urgence dans les deux villes les plus durement touchées: la localité touristique côtière de Durres, sur l'Adriatique, et Thumane, au nord de la capitale Tirana.

Après avoir déjà sauvé 45 personnes, les secours étaient engagés dans une course contre la montre pour trouver des survivants ensevelis sous les gravats. Des cris de désespoir jaillissaient des ruines.

Appel au don

Ils ont reçu le concours de plus de 200 experts italiens, grecs, suisses et français aidés de chiens et d'appareils spécialisés dans la détection de victimes. Mais de nouvelles répliques sismiques compliquaient leur tâche.

Selon un dernier bilan du ministère de la Défense revu à la baisse, 27 personnes sont mortes. Il n'existe pas d'estimations du nombre de personnes encore piégées. La catastrophe a fait 650 blessés, pour la plupart légers.

Caritas Suisse a lancé un appel au don pour les victimes du tremblement de terre. L'organisation humanitaire va engager une contribution de 500'000 francs suisses, a-t-elle annoncé dans un communiqué. Une équipe de Caritas Suisse du bureau du Kosovo est sur place pour clarifier les besoins et coordonner l’aide

Relogement

'Les opérations de sauvetage sont très difficiles car on ne peut pas utiliser de machines' en raison de la fragilité des lieux. 'On doit travailler avec les mains', ajoutait Hasan Lala, un membre de la famille venu aider aux opérations. Le Premier ministre Edi Rama a proclamé l'état d'urgence pour 30 jours à Thumane et à Durres.

Lors d'une visite dans la ville portuaire, il a annoncé que les familles sans abri seraient relogées dans des hôtels, alors que des milliers de personnes ont passé la nuit dans des tentes. 'On ne peut passer l'hiver à ciel ouvert ou sous la tente', a-t-il déclaré, promettant de nouveaux logements pour chaque famille d'ici 2020.

A Durres, selon la mairie, 27 immeubles ont été gravement endommagés. Le pays, connu pour son urbanisme sauvage, observait mercredi une journée de deuil national. Les festivités du jour de l'indépendance, les 28 et 29 novembre, ont été annulées.

Selon Rrapo Ormen, un sismologue albanais, le séisme de mardi est le plus puissant dans la région de Durres depuis 1926. Mercredi, une réplique de magnitude 5,3, selon le Centre sismologique euro-méditerranéen, a encore fait trembler les bâtiments et semé la panique.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus