Sika accélère encore sur six mois

Le chimiste de la construction Sika a dégagé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice ...
Sika accélère encore sur six mois

Sika accélère encore sur six mois

Photo: KEYSTONE/URS FLUEELER

Le chimiste de la construction Sika a dégagé sur les six premiers mois de l'année un bénéfice net de 598,8 millions de francs, en hausse de 21%. Les revenus ont crû de 18% à 5,25 milliards. L'acquisition des activités d'étanchéité de BASF va prendre du retard .

La marge opérationnelle a enflé de 40 points de base pour atteindre 16,0%, permettant à l'excédent afférent de progresser plus rapidement que les recettes. L'Ebit a ainsi bondi de 22,7% à 841,9 millions.

A l'exception du bénéfice net, la performance s'inscrit dans le haut de la fourchette du consensus AWP. Les revenus étaient attendus à 5,22 milliards, la marge Ebit à 15,6% pour un résultat de 81 millions. Le bénéfice devait par contre atteindre 603 millions.

La direction reconduit ses ambitions pour l'ensemble de l'année, comprenant une hausse des recettes en monnaies locales de plus de 10%, qui doit amener le chiffre d'affaires à franchir pour la première fois la barre des 10 milliards. L'Ebit devrait croître de manière plus que proportionnelle.

Le groupe vise toujours à l'horizon 2023 une croissance annuelle de 6 à 8% en monnaies locales et une marge Ebit de 15 à 18%. Des optimisation dans l'organisation et l'approvisionnement doivent alléger la base de coûts de l'équivalent de 0,5% des revenus.

Evoquant la nécessaire approbation de l'opération par les autorités de la concurrence, la multinationale zougoise anticipe désormais une finalisation de l'acquisition de la division MBCC de BASF - annoncée en novembre dernier pour 5,5 milliards de francs - 'autour de la fin de l'année' en lieu et place du second semestre 2022 initialement.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus