Swiss voit sa rentabilité sur 9 mois baisser de 13,2%

Dans un environnement difficile, la compagnie aérienne Swiss accuse une chute de la rentabilité ...
Swiss voit sa rentabilité sur 9 mois baisser de 13,2%

Swiss voit sa rentabilité sur 9 mois baisser de 13,2%

Photo: Keystone

Dans un environnement difficile, la compagnie aérienne Swiss accuse une chute de la rentabilité sur les neuf premiers mois de l'année. Le bénéfice opérationnel du transporteur, en mains du géant allemand Lufthansa, a reculé de 13,2% sur un an à 348 millions de francs.

Le chiffre d'affaires généré sur la période de janvier à septembre s'est lui contracté de 2,6% en comparaison annuelle, à 3,57 milliards de francs, annonce mercredi Swiss. Le franc fort continue de grever les recettes de la compagnie nationale, tandis qu'il aiguise la concurrence sur le front des tarifs.

La baisse du résultat avant intérêts et impôts (EBIT) résulte d'un effet de base défavorable, rappelle la compagnie à la croix blanche. L'année précédente, la période correspondante avait bénéficié de l'impact positif des nouvelles conventions collectives de travail avec le personnel volant mais aussi d'une meilleure performance des opérations de couverture de change.

Au seul 3e trimestre, l'EBIT a crû de 4% à 194 millions de francs. Franc fort oblige, le chiffre d'affaires de juillet à septembre a quand même diminué de 1,3% à 1,3 milliard.

Guerre des tarifs

Le secteur aérien est confronté à une intense guerre des tarifs. Le groupe Lufthansa y fait face en ajustant ses capacités mais surtout ses coûts. Ainsi, la maison mère a-t-elle accéléré l'intégration de ses filiales, ce qui a conduit à des vastes remaniements dans l'organisation.

'2016 a été et est encore pour nous une année de mise en oeuvre', déclare le patron de Swiss, Thomas Klühr, cité dans le communiqué. Et d'ajouter: 'La vigueur du franc plombe toutefois notre rendement. On ne peut dès lors que se réjouir des premiers fruits de notre collaboration renforcée au sein du groupe Lufthansa.'

Pour mémoire, le géant allemand semble aussi évaluer sa présence à Genève et a déjà retardé son plan de rentabilité au bout du lac, prévu initialement pour fin 2016-début 2017. Selon différents médias, Lufthansa songerait à faire voler, à moyen terme, des avions de sa compagnie à bas prix Eurowings depuis Cointrin.

Capacité dopée

La filiale helvétique mise quant à elle sur la modernisation de sa flotte. Elle a déjà intégré six long-courriers Boeing 777-300ER. Mi-juillet, elle a mis en service le tout premier appareil court et moyen-courrier Bombardier CS 100 au monde.

Sur les neuf premiers mois de l'année 2016, les capacités (sièges-kilomètres offerts) ont ainsi augmenté de 6,2% sur l'ensemble du réseau, comme déjà annoncé. Malgré 12,495 millions de passagers (+0,2% sur un an), les avions étaient un peu moins remplis et le coefficient d'occupation s'est péjoré fin septembre à 81,3%.

D'ici fin 2018, le calendrier prévoit 30 Bombardier C Series et 10 Boeing 'triple 7', avec à la clé la création de 400 emplois liés à ces derniers. Parallèlement, l'ensemble des long-courriers à la croix blanche devraient disposer d'une connexion internet sans fil dans les trois classes, rappelle Swiss.

Perte de compétitivité

La direction s'attend à ce que la perte de compétitivité due aux aléas monétaires pèse sur le chiffre d'affaires annuel. En outre, en raison de l'effet de comparaison avec 2015, l'EBIT est attendu inférieur à celui de l'exercice 2015, au terme duquel Swiss avait dégagé 453 millions de francs.

Simultanément, la maison mère Lufthansa a annoncé mercredi des revenus totalisant 23,9 milliards d'euros (environ 25,9 milliards de francs) sur neuf mois, en déclin annuel de 1,8%. L'EBIT ajusté est demeuré quasi stable (-0,9%) à 1,68 milliard.

Le numéro un du secteur aérien en Europe a encore raboté ses projets d'augmentation de capacités pour tenter de freiner la baisse des prix, mais se déclare confiant pour l'année 2017. La compagnie a d'ailleurs relevé sa prévision de bénéfice 2016, grâce notamment à un solide mois de septembre.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes