Swisscom dégage un bénéfice net trimestriel en légère progression

Swisscom a annoncé mercredi un bénéfice net en hausse de 1,6% sur un an au premier trimestre ...
Swisscom dégage un bénéfice net trimestriel en légère progression

Swisscom dégage un bénéfice net trimestriel en légère hausse

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Swisscom a réalisé un solide premier trimestre, dans un environnement toujours marqué par la concurrence et la saturation du marché. L'opérateur de télécoms semi-public a dégagé un bénéfice net en hausse de 1,6% sur un an à 379 millions de francs.

Le chiffre d'affaires a gagné 1,9% à 2,89 milliards de francs. 'Nous avons réalisé un solide résultat. 'Notre branche est fortement sollicitée: les attentes de nos clients vont croissant, de même que le volume des données transitant par le réseau', a relevé mercredi le directeur général Urs Schaeppi, cité dans un communiqué.

La pression sur les prix, tout comme la saturation des marchés forcent Swisscom à abaisser encore sa base de coûts. Ces contraintes obligent l'opérateur historique, dont l'actionnaire majoritaire avec 51% est la Confédération, à continuer de développer 'résolument' les offres et les prestations à même d'offrir une plus-value aux clients.

L'offensive Salt

Dans les activités de base, le chiffre d'affaires du géant bleu a reculé de 1,8% (+0,2% toutefois en monnaies locales) à 2,21 milliards de francs. Il a souffert principalement de deux facteurs récurrents: le repli dans la téléphonie fixe traditionnelle et la pression sur les prix exercée par la concurrence.

A propos de ce dernier point, l'opérateur vaudois Salt, contrôlé par le magnat français des télécommunications Xavier Niel, a lancé une vaste offensive ces dernières semaines. L'ex-Orange, jusque-là cantonné à la téléphonie mobile, se profile désormais activement sur le segment du réseau fixe et télévisé.

'Le besoin en investissements demeure élevé', a complété Urs Schaeppi. Entre janvier et fin mars, le géant bleu y a consacré 501 millions de francs, un montant en diminution de 5,3% en comparaison annuelle, mais qui demeure important, sachant qu'il ne représente pas loin d'un cinquième du chiffre d'affaires (17,4%).

Fastweb en croissance

Swisscom couvrait à fin mars 3,95 millions de ménages et de commerces avec l'Internet à ultra-haut débit. En ce qui concerne la numérisation du réseau fixe, elle profite déjà à 95% des clients privés. Une fois achevé le passage à la technologie IP, le géant bleu pourra poursuivre le démantèlement de l'ancienne infrastructure.

Sur le plan opérationnel, Swisscom a vu son excédent brut (EBITDA) reculer de 1,4% à 1,06 milliard de francs. La progression du bénéfice net du numéro un helvétique des télécommunications s'explique par une 'planification minutieuse, des gains d'efficacité et une gestion active des coûts'.

La filiale italienne Fastweb a réalisé de son côté un chiffre d'affaires en hausse de 9%, sur base comparable, à 492 millions d'euros (582 millions de francs au cours actuel). Le résultat EBITDA a crû de 5% à 144 millions d'euros, avec un nombre de clients en hausse de plus de moitié à 1,2 million dans la communication mobile.

20 ans de cotation

La performance trimestrielle du géant bleu apparaît plutôt globalement supérieure aux attentes des analystes sondés par l'agence financière awp. Le constat vaut essentiellement pour le chiffre d'affaires.

Pour la suite de l'exercice, Swisscom confirme ses objectifs. Le groupe, qui compte près de 72'500 actionnaires, dont beaucoup de petits investisseurs présents dès la première heure, table toujours sur un chiffre d'affaires de 11,6 milliards de francs et sur un résultat EBITDA de 4,2 milliards.

Swisscom fêtera en octobre les 20 ans de sa cotation à la Bourse suisse. La souscription de l'action bleue avait connu un franc succès. Depuis 1998, l'opérateur a distribué sous la forme de dividendes, de réductions de valeur nominale et de programmes de rachats d'actions 32 milliards de francs à ses actionnaires.

/ATS
 

Actualités suivantes