TGV Paris-Lausanne: des solutions attendues en avril

Un groupe de travail va plancher sur la ligne TGV Paris-Lausanne et la décision de Lyria de ...
TGV Paris-Lausanne: des solutions attendues en avril

TGV Paris-Lausanne: des solutions attendues en avril

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Un groupe de travail va plancher sur la ligne TGV Paris-Lausanne et la décision de Lyria de supprimer une liaison via Vallorbe. Il devrait proposer des solutions en avril, a indiqué Nuria Gorrite au lendemain de sa rencontre avec le patron de la SNCF.

'Nous avons pu porter la problématique au plus haut niveau de la SNCF', relève la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite interrogée jeudi par Keystone-ATS. La veille, elle a rencontré pendant une heure et demie le directeur général Guillaume Pepy.

Implication personnelle

'Nous avons eu l'occasion d'exprimer nos craintes et nos attentes' à propos de la suppression d'une des liaisons TGV Paris-Lausanne via Vallorbe, poursuit la conseillère d'Etat. Autour de la table se trouvaient également Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, et Fabien Soulet, directeur général de TGV Lyria, dont la SNCF est l'actionnaire majoritaire.

Le directeur général de la SNCF 's'implique personnellement', se félicite Nuria Gorrite. Un groupe de travail réunissant les diverses parties (SNCF, TGV Lyria, CFF, Vaud et région Bourgogne-Franche-Comté) a été mis sur pied. 'Je reste prudente', mais des 'solutions satisfaisantes pour tous' sont attendues durant le mois d'avril.

Démantèlement redouté

Pour le canton de Vaud, cette suppression annoncée fait surtout redouter 'un démantèlement' à terme de la ligne. 'On a été entendu', affirme la cheffe du département des infrastructures, qui se réjouit en outre que l'on ne justifie plus cette décision par les travaux à la gare de Lausanne.

Pour mémoire, la société TGV Lyria a annoncé qu'elle comptait supprimer dès 2020 une des quatre liaisons Lausanne-Paris via Vallorbe et la remplacer par une liaison via Genève, ce qui a suscité un tollé dans le canton de Vaud et dans la région Bourgogne-Franche-Comté.

Offre augmentée, selon Lyria

De son côté, TGV Lyria a répliqué qu'elle allait en fait 'renforcer de manière substantielle' l'offre entre la Suisse romande et la France. Elle a mis en exergue notamment une flotte renouvelée à deux étages, soit une nette augmentation du nombre de places disponibles.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus