Tarifs revus à la baisse pour certains services postaux

La clientèle de La Poste va bénéficier d'une série de mesures tarifaires d'un montant d'environ ...
Tarifs revus à la baisse pour certains services postaux

Tarifs revus à la baisse pour certains services postaux

Photo: Keystone

La clientèle de La Poste va bénéficier d'une série de mesures tarifaires d'un montant d'environ 10 millions de francs. C'est le résultat des négociations entre le géant jaune et M. Prix. L'affranchissement des lettres en courrier A et B restera inchangé l'an prochain.

La Poste renonce à une hausse jusqu'à la fin 2018. Mais elle a bien l'intention de procéder à une augmentation pour l'année 2019, a-t-elle indiqué lundi dans son communiqué. Pour l'heure, aucune décision n'a été prise quant au montant, précise La Poste, qui rappelle que le tarif actuel des lettres A et B date de 2004.

En revanche, d'autres adaptations à la baisse ont été convenues avec le Surveillant des prix pour l'an prochain. La Poste simplifiera notamment le système de tarification pour les colis de la clientèle privée en Suisse.

Le prix moyen pour les colis de la clientèle privée préparés en ligne (Login Poste) sera revu à la baisse. Le prix des retours de vente par correspondance sera également abaissé. Les réductions proposées vont de 50 centimes à 3 francs selon le poids, indique La Poste.

Rabais de Noël

Du 26 novembre au 24 décembre de l'an prochain, il sera possible de bénéficier d'un rabais de Noël d'un franc sur les colis en Suisse. Cette offre est réservée aux clients privés. Près de 2 millions de paquets pourraient en bénéficier, selon le communiqué de M. Prix.

Toujours dans le registre des colis, les échelons de prix et de poids existants passeront de cinq à trois. Les prix pour les colis jusqu'à 2 kilos, soit 85% de tous les paquets transportés par la Poste, restent inchangés. Seuls les colis de plus de 2 kilos connaîtront quelques adaptations minimes.

Le géant jaune réintroduit en outre les prestations 'Fragile' et 'Assurance' pour le service intérieur au vu de la demande pour ce type de service. L'entreprise est responsable jusqu'à concurrence de 5000 francs en cas de dommage ou de perte.

Fin des frais d'inspection douanière

Enfin, La Poste qui effectue le traitement douanier des envois de marchandises provenant de l'étranger pour le compte de l'Administration fédérale des douanes, va renoncer à la taxe de 13 francs qu'elle prévoit en cas de contrôle inopiné et facturé actuellement au destinataire. Elle anticipe une demande du Parlement en ce sens. Cette mesure était en principe prévue seulement en 2019.

L'organisation de défense des consommateurs alémanique SKS (Stiftung für Konsumentenschutz) a accueilli lundi avec soulagement la fin de la taxe pour l'inspection douanière. Ces 13 francs ont suscité beaucoup de contrariétés chez les personnes concernées et la SKS a dénoncé cette pratique.

En revanche, elle se montre critique envers la nouvelle échelle de prix et de poids pour les colis qui selon elle compliquera un peu plus la vie des gens.

SKS rappelle que La Poste a déjà annoncé la semaine dernière qu'elle ne livrerait plus dès l'an prochain les paquets aux clients ayant une case postale. Pour l'organisation, l'entreprise n'étudie pas assez les possibilités d'améliorer la distribution de colis hors des centres urbains.

/ATS
 

Actualités suivantes