Tesco: bénéfice semestriel en forte hausse

Le géant britannique des supermarchés Tesco a vu son bénéfice semestriel plus que tripler lors ...
Tesco: bénéfice semestriel en forte hausse

Tesco: bénéfice semestriel en forte hausse

Photo: KEYSTONE/EPA/MICHAEL CRABTREE

Le géant britannique des supermarchés Tesco a vu son bénéfice semestriel plus que tripler lors du premier semestre de son exercice décalé grâce à des ventes en hausse et des coûts maîtrisés, et se montre optimiste vu l'inflation alimentaire qui recule.

Le bénéfice net part du groupe a été multiplié par plus de trois sur un an à 929 millions de livres sur le premier semestre de l'exercice achevé le 26 août (y compris les éléments exceptionnels), pour un chiffre d'affaires en hausse de 5% sur un an à 34,1 milliards de livres, d'après un communiqué mercredi.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice opérationnel ajusté, mesure privilégiée par le groupe, a pris 14% à 1,48 milliard de livres (1,65 milliard de francs) sur la période.

Se disant 'décidé' à continuer de garder les prix bas, le directeur général Ken Murphy a souligné que l''inflation a reculé pendant le semestre et si les pressions externes se maintiennent, nous nous attendons à ce que cela continue pendant la seconde moitié de l'année.

'Cette priorité donnée aux clients, combinée à nos réductions de coûts (...) ont engendré une forte performance pendent le premier semestre', conclut-il.

Pour l'ensemble de l'exercice le groupe table sur un bénéfice opérationnel de distribution ajusté (à savoir hors activités de banque) entre 2,6 et 2,7 milliards de livres.

Sophie Lund-Yates, analyste chez Hargreaves Lansdown, estime que Tesco 'assome la concurrence et gagne en parts de marché' en parvenant à rester une chaîne de distribution généraliste tout en restant compétitive face aux chaines à bas prix comme Lidl ou Aldi où le choix est plus restreint.

Elle avertit toutefois qu'avec Noël qui approche, 'nous pourrions voir une course vers le bas en termes de prix ce qui serait mauvais pour les marges'.

Le titre prenait 1,12% à 262,580 pence à l'ouverture de la bourse de Londres.

/ATS
 

Actualités suivantes